LA CRISE DE LA CULTURE, Hannah ArendtFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Crise de la culture est un essai de Hannah Arendt (1906-1975) publié en 1961 aux États-Unis sous le titre original Between Past and Future. Six Exercices in Political Thougt. Il réunit dans la première édition six articles, publiés entre 1954 et 1960. En 1968 a paru une seconde édition, augmentée de deux articles et complétée d'une préface. Le livre a été traduit en français en 1972.

Hannah Arendt

Photographie : Hannah Arendt

Après avoir soutenu en 1928 une thèse de doctorat sur le «Concept d'amour» sous la direction de Karl Jaspers, Hannah Arendt va s'intéresser à la vie de Rahel Varnhagen. Son travail sur cette figure de l'époque du romantisme allemand, et sur son impossible assimilation, marque une étape... 

Crédits : AKG-Images

Afficher

Née dans une famille juive de Hanovre, Hannah Arendt, contrainte de fuir l'Allemagne nazie, se réfugie d'abord en France puis aux États-Unis, où elle s'installe dès 1941 et demeurera jusqu'à sa mort. À partir des années 1950, elle entame une réflexion politique à laquelle ses débuts philosophiques (une thèse sur le concept d'amour chez saint Augustin) ne semblaient pas la destiner, mais rendue nécessaire à ses yeux par l'expérience fondatrice du totalitarisme. En 1951, année où Hannah Arendt prend la nationalité américaine, la publication des Origines du totalitarisme la rend célèbre. Dans ses cours à l'université (Princeton, Columbia, Berkeley…) comme dans son livre Condition de l'homme moderne (1958), elle porte le regard d'une philosophe rescapée de la barbarie nazie surgie au cœur même de l'une des plus hautes cultures européennes sur la société démocratique et libérale américaine, productrice d'une consommation culturelle de masse qui annonce peut-être une nouvelle forme de totalitarisme.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

8-23 décembre 2021 France – Algérie. Ouverture des archives judiciaires de la guerre d'Algérie.

Le 8, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian rencontre à Alger le président algérien Abdelmadjid Tebboune, deux mois après l’émergence d’une crise diplomatique entre les deux pays, consécutive aux propos du président Emmanuel Macron sur la « rente mémorielle » entretenue par l’Algérie aux dépens de la France. Le 10, la ministre de la Culture Roseline Bachelot, qui détient la tutelle sur les Archives nationales, annonce l’ouverture prochaine des archives judiciaires « en relation » avec la guerre d’Algérie, « avec quinze ans d’avance » sur le calendrier légal. […] Lire la suite

9-31 juillet 2021 France. Obligation vaccinale pour certains personnels.

Le 25, au terme de débats houleux, le Parlement adopte définitivement le projet de loi « relatif à la gestion de la crise sanitaire ». […] Lire la suite

10-29 décembre 2020 France. Maintien de mesures de restriction face à la Covid-19.

Devant l’opposition suscitée par le texte, le gouvernement précise le lendemain que celui-ci ne sera pas présenté au Parlement avant la fin de la crise sanitaire en cours. Le 23, le Conseil d’État rejette le référé déposé par des professionnels de la culture pour la réouverture des cinémas, théâtres et salles de spectacle, reconnaissant l’atteinte grave portée aux libertés, mais estimant que celle-ci n’est pas « manifestement illégale » au regard du contexte sanitaire. […] Lire la suite

4-29 avril 2019 France. Annonce des mesures inspirées par le « grand débat national ».

Le 4, le président Emmanuel Macron effectue, à Cozzano (Corse du Sud), son onzième et dernier déplacement dans les régions, dans le cadre du « grand débat national » lancé en réponse à la crise des « gilets jaunes ». Le 8, le Premier ministre Édouard Philippe réunit le gouvernement, les directeurs d’administration centrale et des représentants syndicaux et associatifs pour présenter les premières conclusions du grand débat national. […] Lire la suite

22-31 août 2014 France. Constitution d'un deuxième gouvernement Valls

Arnaud Montebourg, Benoît Hamon et la ministre de la Culture Aurélie Filippetti indiquent leur refus de participer au prochain gouvernement. Le 26, Manuel Valls annonce la composition de son gouvernement. Emmanuel Macron, ancien secrétaire général adjoint de l'Élysée, est nommé ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique. Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin sont promues, respectivement, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et ministre de la Culture et de la Communication. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LA CRISE DE LA CULTURE, Hannah Arendt - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-crise-de-la-culture/