LÀ-BAS, Joris-Karl HuysmansFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec Là-bas, publié en 1891, J.-K. Huysmans (1848-1907) rompt avec le naturalisme, mouvement littéraire dans lequel il s'inscrivait depuis quinze ans et qui avait fait de lui, aux côtés d'Henri Céard, Léon Hennique et Guy de Maupassant, le compagnon de route d'Émile Zola. Certes, À rebours, sept ans plus tôt, avait amorcé un tournant. En créant le personnage de Jean Floressas des Esseintes, aristocrate dandy et névrosé qui s'efforce d'inventer un univers où l'art supplanterait la vie et l'artifice la nature, Huysmans avait cessé de faire de la littérature le simple reflet du réel, ouvrant la voie au décadentisme et au symbolisme. Il tournait ainsi le dos à ses précédents romans, d'un hyperréalisme terrifiant, qui se voulaient avant tout des documentaires sociaux retraçant l'histoire d'une fille (Marthe, 1876), d'une famille ouvrière (Les Sœurs Vatard, 1879), d'un petit rentier cocu (En ménage, 1881), ou encore d'un rond-de-cuir (À vau-l'eau, 1882).

Là-bas entérine ce revirement. Dès les premières lignes du roman, l'auteur se livre à un cinglant procès du naturalisme, qu'il accuse d'avoir « rejeté toute pensée altière, tout élan vers le surnaturel et l'au-delà » et « incarné le matérialisme dans la littérature », tout en rendant néanmoins hommage à ses apports et à ses novations. L'accusation n'est donc pas tant esthétique que philosophique, voire existentielle.

Or, à l'approche des années 1890, Huysmans s'engage dans une longue quête spirituelle qui le conduira à l'entrée du monastère. Barbey d'Aurevilly lui avait d'ailleurs prédit qu'après À rebours, il ne lui restait plus à choisir qu'entre la bouche du pistolet et les pieds de la croix. D'où, désormais, son rejet de ce qui relève du positivisme et de la rationalité. Il rêve d'une littérature où le réalisme favoriserait une « échappée hors des sens, vers d'infinis lointains ». Là-bas se veut précisément l'illustration de ce « naturalisme spiritualiste ».

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Les derniers événements

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

jusque-là réservé l’usage des masques aux personnels soignants, ne jugeant pas cette protection utile pour le grand public. Le 3 toujours, le Conseil d’État valide la disposition, adoptée en application de la loi d’urgence sanitaire et dénoncée par les avocats, qui prévoit la prolongation de deux à six mois des détentions provisoires, sans l’intervention […] Lire la suite

15 janvier -1er février 2019 Côte d'Ivoire. Acquittement de Laurent Gbagbo par la CPI.

Pays-Bas, dans l’attente de l’aboutissement de la procédure d’appel du procureur relative à son acquittement. Il ne peut d’ici là regagner son pays. […] Lire la suite

18 juin 2008 Union européenne. Adoption de la directive sur la reconduite à la frontière des étrangers en situation irrégulière

jusque-là ne prévoient pas de délai pour huit des États membre de l'Union: Danemark, Estonie, Finlande, Lituanie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède et Chypre. Pour les autres, ce délai s'étale de trente-deux jours en France à dix-huit mois en Allemagne. Les associations de défense des droits de l'homme condamnent la « directive retour ».  […] Lire la suite

6 février 2004 Allemagne. Démission de Gerhard Schröder de la présidence du S.P.D.

bas dans les sondages avant les échéances électorales régionales et locales prévues en 2004, le S.P.D. est secoué par la fronde de plusieurs de ses fédérations, hostiles à certaines réformes gouvernementales. Gerhard Schröder désigne, pour lui succéder, Franz Müntefering, jusque-là président du groupe parlementaire social-démocrate au Bundestag. Un […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « LÀ-BAS, Joris-Karl Huysmans - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/la-bas/