WACHSMANN KONRAD (1901-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Architecte américain d'origine allemande, né le 16 mai 1901 à Francfort-sur-l'Oder, mort le 25 novembre 1980 à Los Angeles.

Konrad Wachsmann poursuit ses études dans les écoles d'artisanat d'art de Berlin et de Dresde après avoir été formé à l'ébénisterie. Il entre ensuite à l'académie des arts de Berlin où il suit l'enseignement de l'architecte expressionniste Hans Poelzig. À la fin des années 1920, il travaille comme architecte en chef pour une entreprise spécialisée dans la construction en bois. Il conçoit alors la maison de vacances d'Albert Einstein, l'un de ses amis intimes. Après avoir obtenu le prix de la Deutsche Akademie de Rome en 1932, il passe plusieurs années en Italie où il conçoit des appartements fait de blocs de béton armé. Sur le plan structurel, ses idées font des émules, parmi lesquels Le Corbusier.

Konrad Wachsmann émigre aux États-Unis en 1941 et s'associe à l'architecte Walter Gropius pour fonder la General Panel Package House Corporation, une entreprise créant des éléments préfabriqués. En 1950, il est nommé professeur à l'Institute of Design of Illinois et, à l’Institute of Technology à Chicago, directeur de la section de recherche en construction. De 1950 à 1953, pour l'aviation américaine qui a besoin de hangars pour ses bombardiers B-52, il met au point, en collaboration avec d'autres architectes, un système pour bâtir de vastes hangars en éléments préfabriqués.. En 1964, Konrad Wachsmann devient directeur de la Building Research Division et président de la graduate school de la faculté d'architecture de l'University of Southern California, donnant aussi des conférences dans les facultés d'architecture du monde entier. L'hôtel de ville de California City (1966) est certainement son dernier ouvrage le plus connu. Figure importante de la production de masse des éléments préfabriqués, il insiste sur la corrélation entre la technologie et l'art, thèse qu'il expose dans son ouvrage Wendepunkt im Bauen (1959, « Tournant décisif dans la construction »).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WACHSMANN KONRAD (1901-1980)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le néo-productivisme »  : […] Le néo-productivisme, qu'il ne faut confondre ni avec le fonctionnalisme « blanc » du style international, ni avec le productivisme du mouvement constructiviste russe, est né, après la Seconde Guerre mondiale, essentiellement de l'œuvre de trois hommes : Ludwig Mies van der Rohe avec son culte ascétique du beinahe nichts , c'est-à-dire du « presque rien », R. Buckminster Ful […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_82160

INDUSTRIALISATION DE L'ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Bernard HAMBURGER
  •  • 2 489 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La standardisation »  : […] Konrad Wachsmann peut être considéré comme le premier théoricien moderne de l'industrialisation du bâtiment. Dans son livre, The Turning Point of Building , publié en 1961, il définit la condition première de l'industrialisation, la série : « Le principe de l'industrialisation est identique à l'idée de production en masse. Pour élaborer un objet unique, une machine, une série […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrialisation-de-l-architecture/#i_82160

Pour citer l’article

« WACHSMANN KONRAD - (1901-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-wachsmann/