KIRIBATI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique des Kiribati (KI)
Chef de l'État et du gouvernementTaaneti Mwamwau (depuis le 11 mars 2016)
Sièges du gouvernementîlots de Bairiki (pouvoir exécutif), d'Ambo (pouvoir législatif) et de Betio (pouvoir judiciaire) dans l'atoll de Tarawa sud
Langue officielleanglais
Unité monétairedollar australien (AUD)
Population124 100 (estim. 2019)
Superficie (km2)811

Un archipel micronésien

Le Kiribati a été peuplé il y a quelque deux mille ans par des populations d'origine micronésienne, qui parlent aujourd'hui le gilbertin et l'anglais, les deux langues nationales. Du fait de l'isolement, les sociétés insulaires prennent des caractéristiques particulières dans chaque île, depuis les communautés structurées autour d'un Big Man (titre de chef mi-électif mi-héréditaire) au nord, jusqu'à l'émiettement des conseils locaux d'anciens se réunissant dans les maisons communes (maneaba) dans les îles du sud. L'archipel des Gilbert a été entraperçu dès 1606 par le navigateur espagnol Pedro Fernández de Quirós (île de Butaritari), mais le relevé systématique n'a été fait qu'à la fin du xviiie et au début du xixe siècle. C'est le navigateur russe Johann Adam de Krusenstern qui donna en 1820 leur nom aux îles Gilbert en l'honneur du capitaine britannique Thomas Gilbert qui avait traversé l'archipel en 1788. Le xixe siècle a vu se succéder dans les îles matelots, déserteurs et aventuriers, missionnaires protestants anglais au sud et missionnaires catholiques français au nord, trafiquants et honorables commerçants australiens, allemands ou américains attirés par le négoce de l'huile de coco et du coprah. Mais ce sont surtout les blackbirders, véritables négriers, recruteurs sans scrupule pour les plantations des Fidji ou, pire encore, pour les mines chiliennes et péruviennes qui ébranlèrent le plus profondément les sociétés locales. Puis les Anglais établirent leur protectorat en 1892 sur un ensemble disparate d'îles qu'ils transformèrent en 1916 en une colonie, celle des Gilbert et Ellice. Les Japonais en occupèrent une partie dès la fin de 1941, et fortifièrent notamment l'atoll de Tarawa (île de Betio), dont les Américains firent la très difficile reconquête en novembre 1943 : ce fut pour eux la première expérience de ces terribles débarquements sur des îlots fortifiés défendus par des troupes se battant jusqu'à la mort.

En 1975, les îles Ellice se séparèrent de l'ensemble et devinrent indépendantes sou [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Kiribati : carte physique

Kiribati : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Kiribati : drapeau

Kiribati : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Atoll de Tarawa

Atoll de Tarawa
Crédits : Raimon Kataotao/ EyeEm/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  KIRIBATI  » est également traité dans :

FONDS SOUVERAINS

  • Écrit par 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 2 503 mots

Dans le chapitre « Histoire de leur développement »  : […] Les pays émergents essayent depuis longtemps de s'affranchir des variations de prix des matières premières qu'ils possèdent en créant des fonds de stabilisation. Ces fonds existent depuis le début des années 1950. Le premier « fonds de richesse souveraine » est né en 1956 aux îles Kiribati, petit archipel de l'océan Pacifique, alors sous administration coloniale britannique. Leur administrateur, […] Lire la suite

OCÉANIE - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Les types d'îles »  : […] Les îles du Pacifique s'individualisent d'abord par leur taille. Si on laisse de côté l'Australie, véritable continent presque aussi grand que l'Europe, on peut les classer en trois catégories selon leur superficie : – Les très grandes îles sont au nombre de trois : la Nouvelle-Guinée (771 900 km 2 ), beaucoup plus étendue que la France, et les deux grandes îles de la Nouvelle-Zélande, dont la […] Lire la suite

OCÉANIE - Géographie humaine

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 8 725 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Une croissance démographique rapide »  : […] Alors que, à la fin du xix e  siècle, les populations indigènes d'Océanie étaient encore en recul, et paraissaient même parfois vouées à l'extinction, les premières décennies du xx e  siècle ont vu un total renversement de la tendance qui n'a fait que se confirmer et se renforcer depuis lors, au point que certains archipels ont une des structures par âge les plus jeunes du monde. En Papouasie, a […] Lire la suite

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  De la Seconde Guerre mondiale à nos jours : l'émergence des États insulaires »  : […] La partie européenne de la guerre n'a certes pas été sans conséquences importantes pour les îles du Pacifique, avec l'envoi massif de troupes et de matériel depuis les colonies et dominions britanniques, avec le ralliement des territoires français à la France libre et la création d'un deuxième bataillon du Pacifique (après celui de 1916), qui s'illustra notamment à Bir Hakeim et en Italie. Mais, […] Lire la suite

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Histoire du peuplement »  : […] Les documents écrits faisant défaut, l'histoire culturelle de la Micronésie doit être déduite des observations combinées des anthropologues, des archéologues et des linguistes, qui montrent d'ailleurs une assez grande cohérence. Les techniques de l'archéologie sont souvent les plus efficaces ; malheureusement, faute de fouilles systématiques suffisantes, on ne peut encore établir une chronologie s […] Lire la suite

PACIFIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 278 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre «  L'affirmation du Pacifique comme centre économique et géopolitique »  : […] Le Pacifique des lendemains de la Seconde Guerre mondiale ne resta pas bien longtemps une zone incontestée d'influence américaine, car l'U.R.S.S. puis la Chine à partir de 1949 encouragèrent le développement de conflits régionaux (guerre de Corée, 1950-1953  ; insurrections communistes aux Philippines ; guerre d'Indochine puis du Vietnam, 1945-1975). En même temps, les mouvements d'indépendance a […] Lire la suite

TARAWA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 207 mots

Situé dans l'océan Pacifique à 4 500 kilomètres au nord-est de l'Australie, l'atoll corallien de Tarawa est la capitale de Kiribati. C'est un lagon bordé par un récif en V, long de 35 kilomètres, qui regroupe une trentaine d'îlots. Centre de commerce et d'éducation, Tarawa possède des installations portuaires sur les îlots méridionaux de Betio, Bairiki et Bikenibeu ainsi qu'un aéroport sur l'île […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Kiribati. Élections législatives. 14-21 avril 2020

Les 14 et 21 se déroulent les deux tours des élections législatives. En fort progrès, le parti Kiribati d’abord (ou Kiribati Moa en gilbertin), scission de Tobwaan Kiribati, la formation du président Taneti Maamau, remporte la majorité absolue avec 24 sièges sur 46. Tobwaan Kiribati enregistre un […] Lire la suite

Kiribati. Élection de Taneti Maamau à la présidence. 9 mars 2016

Taneti Maamau, candidat de la coalition d’opposition Tobwaan Kiribati Party, est élu président avec 60 p. 100 des suffrages. Son principal adversaire, Rimeta Beniamina, candidat du parti Boutokaan te koaua, obtient 38,6 p. 100 des voix. Rimeta Beniamina était soutenu par le président sortant Anote Tong, et Taneti Maamau par l’ancien président Teburoro Tito. […] Lire la suite

Kiribati. Réélection du président Anote Tong. 13 janvier 2012

Le président sortant Anote Tong est reconduit à la tête de l'État, avec 42,2 p. 100 des suffrages, contre 35 p. 100 pour Tetaua Taitai et 22,8 p. 100 pour Rimeta Beniamina. Les trois candidats avaient été désignés par le Parlement. Le taux de participation est d'environ 68 p. 100. Lors des élections législatives organisées en octobre 2011, la formation du chef de l'État avait remporté 15 sièges su […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian HUETZ DE LEMPS, « KIRIBATI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kiribati/