KHÉPRI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la religion égyptienne, Khépri est la première forme d’apparition divine distincte du chaos primordial ; il est le soleil du matin, une forme du dieu-Soleil. Avec Rê-Horakhty (le soleil dans son zénith) et Atoum (le soleil couchant), il constitue le grand dieu d'Héliopolis qui vint à l'existence « sous la forme de l'existant ».

Khépri

Khépri

dessin

Le scarabée Khépri est le dieu égyptien du soleil matinal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kheper signifie en égyptien « devenir », « exister », mais ce mot désigne aussi les scarabées, qui pondent dans une boule d'excréments « qu'ils roulent en la poussant de leurs pattes de derrière imitant en cela la course du soleil » (Plutarque). Ainsi Khépri signifie « l'existant ». Symbolisé par le scarabée Kheper, il est représenté fréquemment sous la forme de sceaux et d'amulettes, introduits par les Hyksôs, ces envahisseurs asiatiques qui dominèrent l'Égypte de 1730 environ à 1560 av. J.-C. On trouve également des scarabées commémoratifs qui portent une courte inscription rappelant un événement marquant. On a découvert enfin des « scarabées de cœur », qui étaient placés avec la momie et sur lesquels est gravée une formule invitant le cœur à ne pas trahir le défunt lors du jugement, telles ces paroles figurant sur un scarabée en néphrite mis au cou du mort : « Ô mon cœur de ma mère, viscère de mon cœur de mes différents âges, ne te lève pas contre moi en témoignage, ne t'oppose pas à moi dans le tribunal, ne montre pas d'hostilité contre moi en présence du gardien de la balance ! Tu es mon ka qui est dans mon corps, le khnoum qui rend prospère mes membres. Monte vers le bien, qui nous est préparé là-bas ! »

À partir du Nouvel Empire, Khépri peut être représenté comme un homme avec, à la place de la tête, un scarabée.

—  Yvan KOENIG, Universalis

Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, chargé de recherche au C.N.R.S, professeur à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  KHÉPRI  » est également traité dans :

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 11 361 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les cosmogonies »  : […] D'autre part, les Égyptiens ont opéré eux-mêmes des regroupements de leurs dieux, d'une double façon : par famille, à l'intérieur d'un même nome ou d'un sanctuaire, ce sont les « triades » ; et en plus grands ensembles, ce sont les « ennéades ». La triade est un groupe immuable : père, mère, fils, à l'image de la famille humaine. L'exemple le plus connu est la triade thébaine composée d' Amon, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-religion/#i_11193

Pour citer l’article

Yvan KOENIG, « KHÉPRI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/khepri/