NELSON JUDITH (1939-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano américaine Judith Nelson fut l'une des voix pionnières du renouveau baroque durant la seconde moitié du xxe siècle.

Judith Nelson, née Judith Anne Manes le 10 septembre 1939 à Evanston (Illinois), se forme au Studio der frühen Musik à Munich avec Andrea von Ramm, puis à l'université de Californie à Berkeley auprès de Martial Singher. Elle a déjà fait le choix de la musique ancienne quand elle obtient en 1972 une bourse de cette dernière institution et part en Europe pour entamer une carrière de soliste. Elle fait ses débuts sur scène, dans le rôle de Roberto, dans Griselda d'Alessandro Scarlatti, à Berkeley en 1976. Parmi son répertoire, citons également Drusilla dans Le Couronnement de Poppée de Claudio Monteverdi (1979, Bruxelles ; 1980, Venise), le rôle-titre d'Il Sant'Alessio de Stefano Landi (1981, Innsbruck) et Martia dans Tito d'Antonio Pietro Cesti (1983, Innsbruck), représentations toutes dirigées par Alan Curtis. Membre du Five Centuries Ensemble avec William Christie, Judith Nelson se produit aussi avec l'Academy of Ancient Music de Christopher Hogwood, le Concerto Vocale de René Jacobs et le Philharmonia Baroque Orchestra de Nicholas McGegan, ainsi que de nombreux autres tenants de la musique baroque, tels Simon Preston, Emma Kirkby et John Eliot Gardiner. Judith Nelson meurt le 28 mai 2012, à Albany (New York).

Avec son timbre clair et léger, la voix de Judith Nelson était parfaitement adaptée au répertoire ancien. La soprano laisse de nombreux enregistrements, parmi lesquels se distinguent notamment l'intégrale de la musique de scène de Purcell (dont The Fairy Queen sous la direction de John Eliot Gardiner), les Leçons de ténèbres de François Couperin, le Gloria d'Antonio Vivaldi, Le Messie de Georg Friedrich Haendel capté avec Christopher Hogwood à l'abbaye de Westminster, les cantates italiennes du même compositeur ou encore le Magnificat de Jean-Sébastien Bach.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NELSON JUDITH - (1939-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/judith-nelson/