ENCINA JUAN DEL (1469-1529)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, compositeur et auteur dramatique, Juan del Encina est le premier dramaturge important dans l'histoire du théâtre espagnol, dont il est souvent appelé le patriarche. Il fait ses études à Salamanque, où il remplira par la suite la charge du maître de chapelle de la cathédrale. En 1492, il entre au service du second duc d'Albe comme poète, musicien et dramaturge attaché à la maison. Il se rend à Rome en 1500 et devient chantre du pape Léon X en 1502. Après avoir été ordonné prêtre en 1519, il retourne en Espagne. Il passe les dernières années de sa vie comme chantre à León.

Ses premières compositions dramatiques n'étaient guère plus que des pastorales religieuses, exécutées pour la noblesse les jours de fête religieuse, mais on les considère comme d'importants précurseurs des célèbres autos sacramentales du xviie siècle espagnol. Assez vite, il augmente la part du profane dans ses compositions, et finit par en éliminer les thèmes religieux. Les plus célèbres de ses œuvres sont les adaptations des Églogues de Virgile, qu'il métamorphosa en une forme dramatique proprement espagnole, dans laquelle les personnages sont des figures locales qui parlent le populaire savagués, dialecte de la région de Salamanque. L'œuvre d'Encina est de la plus haute importance pour l'évolution du théâtre espagnol : avec lui, l'art dramatique sort de sa perspective purement religieuse et élargit considérablement ses bases.

Toutes les compositions d'Encina se terminent par des villancicos (poèmes mis en musique), forme qui évoluera en zarzuela (type de comédie musicale) au xixe siècle.

« Du point de vue de la simplification progressive de la technique comme moyen d'expression lyrique, émotionnelle et dramatique, certaines compositions d'Encina sont du plus haut intérêt. La musique de certaines de ses pièces nous fait déjà pressentir la réforme qui devait s'opérer en Italie à la fin du xvie siècle pour souligner les exigences du texte chanté dans la musique dramatique et théâtrale » (H. Anglès). Ses œuvres sont contenues dans le Cancionero musical de Palacio (61 pièces), dans le Cancionero de Segovia, dans celui d'Elvas, dans Villancicos de diversos autores a dos, y a tres, y a cuatro y a cinco voces (soit le Chansonnier d'Upsal, Venise, 1556), et dans Frottole, lib. II (Florence). Il utilise notamment le style de la chanson castillane polyphonique soit a cappella, soit à une voix avec accompagnement instrumental.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ENCINA JUAN DEL (1469-1529)  » est également traité dans :

CANCIONEROS

  • Écrit par 
  • Madeleine PARDO
  •  • 1 984 mots

Dans le chapitre « Aux XVe et XVIe siècles »  : […] Après 1350, la lyrique galicienne-portugaise se tait et ce silence durera presque un siècle. Le Cancionero de Baena , vaste compilation réalisée probablement en 1445 par Juan Alfonso de Baena qui la dédia au roi Jean II, ouvre une nouvelle période dans la lyrique péninsulaire. À la lyrique galicienne-portugaise a succédé une lyrique galicienne-castillane. On verra même certains poètes portugais éc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancioneros/#i_9681

ESPAGNE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Luis CAMPODÓNICO, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 5 635 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des « cantigas » au Siècle d'or »  : […] Tout comme le romancero sera, dès le xiv e  siècle, le point de départ d'une poésie née dans le peuple et aboutissant au verbe lumineux des poètes du Siècle d'or (Garcilaso de la Vega, saint Jean de la Croix, Luis de Góngora y Argote, Lope de Vega, Francisco Gómez de Quevedo y Villegas), contemporains du Greco (1541-1614) et de Zurbarán (1598-1664), les cantigas auront été l'antécédent lointain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-la-musique/#i_9681

VILLANCICO

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

Genre de chanson espagnole, le villancico fut en vogue à l'époque de la Renaissance, mais il existait bien auparavant et il demeurera populaire longtemps après. Cette forme poétique et musicale peut être chantée a cappella ou être dotée d'un accompagnement instrumental. Chanson d'origine populaire ayant souvent pour thème une prière ou un poème amoureux, le villancico évoluera en un genre musica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villancico/#i_9681

Pour citer l’article

« ENCINA JUAN DEL - (1469-1529) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-del-encina/