MONTALVO JOSÉ (1954- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du Bal moderne à Paradis

José Montalvo revient finalement à la création en 1992 avec Podebal, une pièce pour six danseurs et un « circassien », où Dominique Hervieu fait figure de soliste. Légère et humoristique, la chorégraphie mélange déjà une rigueur de figures à une narrativité affichée.

En 1993, José Montalvo est l’un des premiers chorégraphes associés au Bal moderne qui vient d’être créé. Fondé par Michel Reilhac à Chaillot, dans le cadre du festival Paris quartier d’été, ce bal participatif invite un public néophyte ou passionné à apprendre les chorégraphies créées par des grands noms de la danse. La même année, un autre événement va infléchir définitivement sa carrière. Il collabore pour la première fois avec un vidéaste, Michel Coste, pour la création de Double-Trouble. Préfiguration de ce qui assurera ses succès futurs, le corps des danseurs et l’image se mêlent pour confondre le regard du spectateur. Si La Mitrailleuse en état de grâce, pièce créée à Suresnes Cité Danse en 1996, lui permet de se faire enfin remarquer d’un large public, c’est avec Paradis, en 1997, que la compagnie Montalvo-Hervieu conquiert définitivement la notoriété et pose les fondements de son style chorégraphique : un univers loufoque, dynamique et ludique peuplé d’un savant mélange d’images projetées et de présence physique des danseurs. Dans ce cocktail haut en couleur, toutes les formes de danse coexistent et dialoguent : ballets classique et contemporain, hip-hop, danse africaine, comédie... Ce qui vaut aussi pour l’univers musical et ses superpositions parfois incongrues avec la danse. À cette époque, associer musique baroque et danse hip-hop peut encore surprendre. On assiste aussi à l’arrivée d’une sorte d’arche de Noé, réserve inépuisable d’animaux filmés et mis en mouvement dans les vidéos signées José Montalvo. La danse vient de renaître dans un esprit populaire, montrant que celle-ci peut aussi rimer avec invention et audace. Ce modèle s’est imposé jusqu’à valoir à José Montalvo et Dominique Hervieu une commande pour le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MONTALVO JOSÉ (1954- )  » est également traité dans :

HERVIEU DOMINIQUE (1962- )

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 040 mots

Dans le chapitre « Une rencontre cruciale »  : […] En 1981, Dominique Hervieu fait l'une des rencontres les plus déterminantes de sa carrière en la personne du chorégraphe José Montalvo. De 1982 à 1985, tous deux élaborent un style singulier qui deviendra leur marque de fabrique : une danse légère et virtuose à la croisée de plusieurs techniques, dont l'énergie jaillit du mélange des genres. De 1986 à 1988, plusieurs prix récompensent les solos ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dominique-hervieu/#i_54640

Pour citer l’article

Agnès IZRINE, « MONTALVO JOSÉ (1954- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-montalvo/