WATSON JOHN BROADUS (1878-1958)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Psychologue américain, principal représentant de l'école béhavioriste. Né à Greenville (Caroline du Sud) dans une famille très religieuse qui cherche à l'orienter vers le ministère, John Watson résiste et fait ses études à l'université de Chicago. Attiré tout d'abord par la philosophie, il s'en détourne bientôt pour s'intéresser à la psychologie et à la neurologie. En 1903, il obtient son doctorat et entreprend des recherches sur l'animal. En 1908, il est nommé professeur à l'université Johns Hopkins, où il reste jusqu'en 1920, publiant beaucoup, notamment, en 1914, Le Comportement. Introduction à la psychologie comparative (Behavior : an Introduction to Comparative Psychology) et, en 1919, Point de vue d'un béhavioriste sur la psychologie (Psychology from the Standpoint of a Behaviorist). En 1920, il quitte l'université pour la publicité. Il publie encore quelques livres de vulgarisation sur la psychologie du comportement.

Watson apparaît comme l'initiateur et le principal porte-parole de la révolution béhavioriste. Luttant à la fois contre le structuralisme de Wilhelm Wundt et le fonctionnalisme américain, il dénonce avec virulence la psychologie des contenus de conscience, des opérations mentales et l'usage de l'introspection comme méthode d'analyse. Pour lui, la conscience n'est pas un concept opérationnel et le fait d'y recourir nous renvoie aux plus beaux jours de la superstition et de la magie. Il considère que l'objet de la psychologie est l'étude des comportements observables et des connexions régulières entre des stimuli et des réponses. L'objectif de la psychologie est, à la limite, de pouvoir prédire une réponse lorsqu'un stimulus est donné et réciproquement. Les actes complexes sont de toute façon réductibles à leurs composants élémentaires, les mouvements musculaires et les réactions glandulaires ; mais la considération de ces réponses implique, de la part du psychologue, la prise en compte du corps total et non seulement ce [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien professeur de psychologie comportementale à l'université de Lille-III

Classification


Autres références

«  WATSON JOHN BROADUS (1878-1958)  » est également traité dans :

BEHAVIORISME

  • Écrit par 
  • Jean-François LE NY
  •  • 4 674 mots
  •  • 1 média

L'acte de naissance du behaviorisme est constitué par l'article intitulé « La Psychologie telle qu'un behavioriste la voit », que John Watson publia en 1913 dans la revue qu'il dirigeait, la Psychological Review. Il développa et précisa ensuite ses idées dans divers articles et dans plusieurs ouvrages, dont le principal est Behaviorism , publié pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/behaviorisme/#i_12769

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’âge d’or du comportementalisme »  : […] C’est bien un fonctionnalisme radical qui émerge aux États-Unis au cours des années 1910 avec la figure de John Broadus Watson (1878-1958), fondateur de la nouvelle école béhavioriste américaine : dans un article de 1913, il rejette la psychologie introspective et déclare que la psychologie doit être strictement objective, laissant de côté les don […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_12769

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

Dans le chapitre « La psychologie clinique comportementale »  : […] John B. Watson (1878-1958) est à l’origine du courant comportemental ( Behaviorism , 1925). Pour lui, la psychologie se définit comme la « science des comportements » et doit être objective et expérimentale. Il s’appuie sur les travaux de Pavlov sur le conditionnement répondant pour montrer comment les comportements peuvent être établis et renforc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-comportementale-et-cognitive/#i_12769

Pour citer l’article

Pierre LECOCQ, « WATSON JOHN BROADUS - (1878-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-broadus-watson/