KREBS JOHANN LUDWIG (1713-1780)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le catalogue de l'organiste et compositeur allemand, Johann Ludwig Krebs comporte de nombreuses pièces pour orgue et pour clavecin.

Né en octobre 1713 (il est baptisé le 12), à Buttelstedt, près de Weimar, Johann Ludwig Krebs étudie sous la houlette de son père, Johann Tobias Krebs (1690-1762), puis devient l'un des élèves favoris de Jean-Sébastien Bach à la Thomasschule de Leipzig, de 1726 à 1735. Nommé organiste de la Marienkirche de Zwickau en 1737, il occupe la même fonction à la cour de Zeitz (Saxe-Anhalt) à partir de 1744, puis à la cour de Frédéric III de Saxe-Gotha-Altenbourg, à Altenbourg (Thuringe), à partir de 1756. Johann Ludwig Krebs meurt le 1er janvier 1780, à Altenbourg.

Ses compositions pour orgue, très accomplies sur le plan technique, reprennent les formes utilisées par Jean-Sébastien Bach et s'inspirent beaucoup du style de son maître. Krebs a également écrit des sonates en trio, des suites pour clavecin, des sonates pour clavecin et flûte (ou violon), ainsi que des pièces de musique vocale sacrée.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KREBS JOHANN LUDWIG - (1713-1780) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-ludwig-krebs/