HUIZINGA JOHAN (1872-1945)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus grand historien néerlandais du xxe siècle était le fils d'un célèbre professeur de physiologie à l'université de Groningue. Johan Huizinga naquit dans cette ville où il commença par étudier, de 1891 à 1895, les lettres néerlandaises et la civilisation orientale. Il se spécialise en linguistique à l'université de Leipzig (1895-1896) et, de retour à Groningue, rédige un travail universitaire sous la direction du sanskriste Speiger, Le Vidûsaka dans le théâtre indien. Il enseigne l'histoire à Haarlem de 1897 à 1903, date où il est nommé privatdozent à Amsterdam, chargé d'enseigner la civilisation antique et la littérature du Moyen-Orient. Mais, comme il le racontera dans son autobiographie, un événement d'ordre esthétique et culturel va le faire dévier de sa voie de philologue et d'orientaliste. L'exposition des primitifs flamands à Bruges en 1902 a suscité en lui un attrait irrésistible vers la civilisation bourguignonne : se forme alors peu à peu dans son esprit une conception de l'histoire radicalement opposée à celle qu'enseignaient alors les grands maîtres européens, attachés à la positivité des faits : une histoire des mentalités, des sentiments, de la culture, où l'esthétique et l'imagination avaient largement leur place. Sa leçon inaugurale à l'université de Groningue où il vient d'être nommé en 1905 contient en germe tout le programme de son œuvre future : il y étudie en effet « l'élément esthétique des représentations historiques ». Chargé de l'histoire du Moyen Âge et de l'histoire moderne, il rassemble les matériaux de ses œuvres maîtresses. L'université de Leyde l'appelle en 1915 à la chaire d'histoire générale. Il y enseignera jusqu'en 1941, en deviendra recteur, faisant preuve, dans les circonstances difficiles de l'occupation allemande, d'un courage tranquille, qui lui attirera des représailles de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de philosophie à l'université de Tours, directeur du département de philosophie et histoire de l'humanisme au Centre d'études supérieures de la Renaissance, Tours

Classification


Autres références

«  HUIZINGA JOHAN (1872-1945)  » est également traité dans :

AMSTERDAM

  • Écrit par 
  • Élodie VITALE
  • , Universalis
  •  • 2 810 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La ville baignée d'eau »  : […] Grâce à sa situation favorable – orientée vers la mer, mais en même temps bien protégée –, Amsterdam attira au Moyen Âge de nombreux marins de la Hanse, ce qui entraîna son rattachement à la Ligue hanséatique en 1369, date qui marque le début de son essor commercial. Dans son livre La Culture néerlandaise au dix-septième siècle , Huizinga remarque qu'à la fin du Moyen Âge le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amsterdam/#i_1660

JEU - Le jeu dans la société

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 4 893 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le jeu, principe culturel »  : […] Huizinga a soutenu la théorie inverse selon laquelle ce serait l'activité ludique qui aurait été créatrice d'œuvres culturelles. On pourrait ainsi faire dériver de la tendance à la compétition non seulement le sport, mais aussi la concurrence commerciale, les examens et concours ; des jeux de hasard le goût pour la spéculation boursière ; de la mimicry tous les usages cérémon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-le-jeu-dans-la-societe/#i_1660

JEU - Jeu et rationalité

  • Écrit par 
  • Jacques EHRMANN
  •  • 4 828 mots

Dans le chapitre « Réalité, jeu et sacré »  : […] Pour Huizinga, « sous l'angle de la forme, on peut [...] définir le jeu comme une action libre, sentie comme fictive et située en dehors de la vie courante, capable néanmoins d'absorber totalement le joueur ; une action dénuée de tout intérêt matériel et de toute utilité ; qui s'accomplit en un temps et dans un espace expressément circonscrits, se déroule avec ordre selon de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-jeu-et-rationalite/#i_1660

Pour citer l’article

Jean-Claude MARGOLIN, « HUIZINGA JOHAN - (1872-1945) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/johan-huizinga/