JEUX OLYMPIQUESL'U.R.S.S. et les Jeux

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'héritage soviétique

La disparition de l'U.R.S.S. en 1991 met fin à l'histoire olympique soviétique. Néanmoins, en 1992, à l'exception des sportifs des pays Baltes, les concurrents de l'ex-U.R.S.S. sont regroupés au sein de l'équipe unifiée de la C.E.I., héritière directe de l'U.R.S.S., qui obtient de beaux résultats : deuxième place, derrière l'équipe de l'Allemagne unifiée, aux Jeux d'hiver d'Albertville (neuf médailles d'or, vingt-trois médailles au total) ; première place (quarante-cinq médailles d'or, cent douze médailles au total) aux Jeux d'été de Barcelone.

Dès lors, les nouvelles républiques indépendantes vont tracer seules leur route olympique, avec plus ou moins de réussite. La Russie continue d'obtenir des résultats intéressants : deuxième place, derrière les États-Unis, aux Jeux d'été de 1996 et de 2000, avant de subir la loi de la Chine ; première place aux Jeux d'hiver de 1994, avant de décliner (troisième place en 1998, cinquième en 2002, quatrième en 2006, onzième en 2010), mais de rebondir « à domicile », en prenant la première place en 2014 à Sotchi. Les Russes continuent de se distinguer en lutte (vingt-cinq médailles d'or de 1996 à 2012), en athlétisme (vingt-six médailles d'or sur la même période), en gymnastique (dix-neuf médailles d'or), pour les épreuves d'été ; en ski de fond (quatorze médailles d'or de 1994 à 2014) et en patinage artistique (quinze médailles d'or), pour les compétitions d'hiver. Comme dans tous les domaines, la Russie se pose donc clairement en héritière de l'U.R.S.S. : elle obtient cinq cent vingt-trois médailles de 1994 à 2014. Sur la même période, l'Ukraine (cent dix-huit médailles) et la Biélorussie (quatre-vingt-treize médailles) s'inscrivent modestement mais durablement dans le paysage olympique, alors que les représentants des autres républiques se distinguent dans des sports spécifiques : les Arméniens, les Géorgiens et les Ouzbeks en lutte, les Kazakhs en boxe et en haltérophilie...

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « JEUX OLYMPIQUES - L'U.R.S.S. et les Jeux », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-l-u-r-s-s-et-les-jeux/