Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BASQUIAT JEAN MICHEL (1960-1988)

Bibliographie

Basquiat, catalogue d'exposition, New York, Brooklyn Museum, Flammarion, Paris, 2005

Jean Michel Basquiat, une rétrospective, catal. d'expos., Musées de Marseille, Éditions de la R.M.N., Paris, Paris, 1992

« Jean-Michel Basquiat », in « La Peinture américaine des années 80 » Artstudio, no spécial 11, hiver 1988

« Jean-Michel Basquiat : la nouvelle gloire du 20e siècle », in Art Press, Paris, janv. 1999

B. Blistène, E. Ochoa, R. Farris Thompson et al., Jean-Michel Basquiat : works on paper, Galerie Enrico Navarra, 1999

R. D. Marshall, J.-L. Prat, B. Bischofberger et al., Jean-Michel Basquiat, 2 vol., 3e éd., Galerie Enrico Navarra, Paris, 2000.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BASQUIAT (exposition)

    • Écrit par Jean-Luc CHALUMEAU
    • 1 043 mots

    La rétrospective consacrée à Jean-Michel Basquiat au musée d'Art moderne de la Ville de Paris (15 octobre 2010-30 janvier 2011), qui faisait suite à celle présentée par la fondation Beyeler à Bâle, avait le mérite de mettre en lumière les différentes phases d'une fulgurante carrière brisée...

  • GRAFFITI

    • Écrit par Glen D. CURRY, Scott H. DECKER, Universalis, William P. MCLEAN
    • 5 879 mots
    • 1 média
    ...artistes qui travaillaient en dehors des galeries traditionnelles suscita un regain d'intérêt pour cette forme d'expression. Dans les années 1980, des artistes new-yorkais tels que Keith Haring et Jean Michel Basquiat devinrent célèbres par leurs graffiti avant d'être courtisés par les galeries.

Voir aussi