JEAN II CASIMIR (1609-1672) roi de Pologne (1648-1668)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi de Pologne (1648-1668) né le 22 mars 1609 à Cracovie (Pologne), mort le 16 décembre 1672 à Nevers (France).

Deuxième fils de Sigismond III Vasa – qui règne sur la Pologne et, de 1593 à 1599, sur la Suède –, Jean Casimir se bat à partir de 1635 aux côtés des Habsbourg, durant la guerre de Trente Ans. Fait prisonnier par les Français sur la route d'Espagne où il se rendait pour prendre ses fonctions d'amiral, il passera deux années en prison (1638-1640). À sa libération, il renonce à la vie militaire et commence son noviciat chez les jésuites en 1646, mais se démet un an plus tard.

Quelques mois après la mort de son frère, le roi Ladislas IV, en mai 1648, Jean II Casimir est élu au trône de Pologne. Peu après, il épouse la veuve de son frère, Marie Louise de Gonzague-Nevers.

Jean Casimir tente de désamorcer par le dialogue l'insurrection des populations cosaques semi-autonomes d'Ukraine, mais est contraint par la noblesse polonaise, avide de renforcer sa mainmise sur cette région, d'user de la force. Il bat les Cosaques et leurs alliés tatars à Beresteczko (28-30 juin 1651), mais les combats reprennent lorsque les Cosaques font allégeance au tsar russe en échange de son aide militaire. Alors que l'armée polonaise combat à la frontière orientale de la Pologne, l'armée suédoise envahit le pays par l'ouest et occupe une grande partie du territoire en octobre 1655. S'étant allié au Grand Électeur de Prusse Frédéric-Guillaume durant la première guerre du Nord (1655-1660), Jean Casimir mettra fin, en 1657, au régime de vassalité (traité de Wehlau), auquel la Prusse était soumise depuis 1466 et reconnaîtra la pleine souveraineté de Frédéric-Guillaume sur la Prusse en 1660.

Réfugié à l'étranger, Jean Casimir regagne la Pologne en 1656, lorsque la paysannerie et l'aristocratie polonaises se soulèvent contre l'occupant suédois. À [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  JEAN II CASIMIR (1609-1672) roi de Pologne (1648-1668)  » est également traité dans :

JEAN III SOBIESKI (1624-1696) roi de Pologne (1674-1696)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 1 234 mots

Fils aîné de Jakob Sobieski, castellan de Cracovie, Jean Sobieski, après avoir terminé ses études à Cracovie, voyage pendant deux ans en France, en Angleterre et aux Pays-Bas. Il retourne en Pologne en 1648 au moment de la révolte des Cosaques commandée par Bogdan Chmielnicki (Khmielnitski), et prend part à la tête de son propre détachement à la campagne de Zborow (1649) et de Beresteczko (1651), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-iii-sobieski/#i_36879

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 181 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Souverains médiocres et guerres funestes (1587-1763) »  : […] À la fin du xvi e  siècle, la Pologne, qui cumule les inconvénients d'une république nobiliaire et d'un royaume électif, entre dans une longue décadence. La dynastie suédoise des Waza l'entraîne dans des guerres ruineuses et impopulaires. Sigismond III (1587-1632) échoue dans ses tentatives, aussi bien pour réunir le trône de Suède à celui de Pol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_36879

Pour citer l’article

« JEAN II CASIMIR (1609-1672) - roi de Pologne (1648-1668) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ii-casimir/