DUJARDIN JEAN (1972- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 19 juin 1972 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), Jean Dujardin est le premier Français à être récompensé par l'oscar du meilleur acteur par l'Academy Awards à Hollywood (26 février 2012). Il débute comme comique dans de petites salles parisiennes à l'orée des années 1990. Avec la « bande » des Nous C Nous, il excelle dans de courts sketches dont certains passent à la télévision. Il crée notamment le personnage de Brice de Nice, surfeur ahuri, dans des clips délirants qui circulent avec succès sur Internet. La série Un gars, une fille – près de cinq cents épisodes de 6 à 7 minutes diffusés sur France 2 d'octobre 1999 à juin 2003 – lui apporte alors la notoriété. Alexandra Lamy et lui incarnent un jeune couple aux prises avec les amusants aléas de la vie quotidienne. C'est le tournant de sa carrière : il ne sera pas humoriste de one-man-show mais comédien.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur honoraire d'histoire et esthétique du cinéma, département des arts du spectacle de l'université de Caen

Classification

Autres références

«  DUJARDIN JEAN (1972- )  » est également traité dans :

HAZANAVICIUS MICHEL (1967- )

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 957 mots

Dans le chapitre « Le duo Hazanavicius-Dujardin »  : […] De 2006 à 2011, la reconnaissance critique et publique de Michel Hazanavicius est indissociable de celle de Jean Dujardin qu'il met en scène dans trois films qui rompent autant avec le comique de café-théâtre qu'avec « l'esprit Canal ». L'acteur était jusqu'alors connu pour ses prestations à la télévision dans Un gars, une fille et pour son interprétation dans Brice de Nice , de James Huth (2005) […] Lire la suite

J'ACCUSE (R. Polanski)

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 937 mots

Dans le chapitre « Quand la IIIe République vacille »  : […] Si J’accuse tire son titre du célèbre article, publié dans L’Aurore du 13 janvier 1898, rédigé par Émile Zola (interprété par André Marcon), le film prend, lui, le parti de montrer l’innocence du capitaine Dreyfus (Louis Garrel) à travers l’enquête que mène un de ses anciens supérieurs de l’École supérieure de guerre, le lieutenant-colonel Marie-Georges Picquar t (Jean Dujardin). L’interprétati […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

René PRÉDAL, « DUJARDIN JEAN (1972- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-dujardin/