LABORDE JEAN DE (1878-1977)

Amiral français, responsable du sabordage de la force navale de haute mer à Toulon, le 27 novembre 1942.

Le comte Jean de Laborde, né le 29 novembre 1878 à Chantilly, fut le premier chef de l'aviation maritime. Préfet maritime de Bizerte de 1932 à 1936, il est vice-amiral commandant en chef pour l'Atlantique en 1940 avant d'être nommé à Toulon à la tête de la flotte qui subsiste après l'affrontement franco-anglais de Mers el-Kébir et la suspension, par Hitler, de l'article 8 de la convention d'armistice (désarmement de la marine).

Son loyalisme envers le gouvernement de Vichy est sans faille : en 1942, en accord avec le maréchal Pétain, Pierre Laval et l'amiral Platon, il présente à l'ambassade du Reich à Paris le projet de formation d'un corps franc de vingt mille hommes, qui serait envoyé au Tchad pour combattre les Forces françaises libres rassemblées par le futur maréchal Leclerc de Hauteclocque. Mais les Allemands ne donnent pas suite à cette idée.

Après le débarquement en Afrique du Nord, Toulon forme, le 11 novembre 1942, un camp retranché. La veille, l'amiral de Laborde a fait prêter serment aux commandants des bâtiments de « défendre Toulon contre les Américains, les Anglais et les Français ennemis du gouvernement ». Les deux capitaines qui s'y refusaient – Pothuau et Du Garreau – ont dû quitter leur poste. Le 16, les Allemands imposent le retrait de la division renforcée qui garde le port. Cependant, le 25, Jean de Laborde affirme que la place reste « sous le commandement de la marine française », ce qu'il explique par « les sentiments d'admiration » que portent à celle-ci les hautes autorités militaires de l'Axe.

Le 27 novembre, à 3 h 30 du matin, les Allemands appliquent le plan Lila et débordent les deux postes de gendarmes maritimes qui gardent les entrées de Toulon. À 4 h 25, le préfet maritime est capturé dans son lit. À bord du cuirassé amiral, Jean de Laborde donne l'ordre de sabordage à 5 h 45 et le confirme, par écrit, à 6 heures, conformément au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : docteur en études politiques et en histoire, historien associé à la Délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture et de la Communication

Classification

Pour citer l’article

Charles-Louis FOULON, « LABORDE JEAN DE - (1878-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-laborde/