JEAN DE LA CROIX (1542-1591)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'œuvre poétique

Le corpus

Le corpus de l'œuvre poétique de Jean de la Croix se réduit à vingt compositions : cinq poèmes (Cántico espiritual, Noche oscura, Llama de amor viva, Que bien sé yo la fonte, El Pastorcico) ; cinq gloses (Vivo sin vivir en mí, Entréme donde no supe, Tras de un amoroso lance, Sin arrimo y con arrimo, Por toda la hermosura) et enfin dix « romances ». Trois poésies très brèves (de trois ou quatre vers) – Al niño Jesús, Del Verbo divino, Suma de perfección – sont d'attribution douteuse.

Les poèmes

Les trois poèmes majeurs (Cantique spirituel, Nuit obscure, Vive flamme d'amour) recueillent la quintessence de l'expérience humaine et mystique de Jean de la Croix : la rencontre avec Dieu. Leur commentaire en prose fait l'objet des quatre grands traités doctrinaux, expressément écrits à l'intention des religieuses dont Jean de la Croix était le directeur spirituel : Subida del Monte Carmelo, Noche oscura del alma, Cántico espiritual, Llama de amor viva.

La première rédaction du Cantique spirituel (manuscrit de Sanlúcar) comprend trente-neuf strophes (des liras). La seconde rédaction (manuscrit de Jaén) ajoute une strophe (la strophe 11) et bouleverse, dans une intention d'exposé plus systématique et didactique, l'ordre des strophes de la version de Sanlúcar. Les problèmes posés par cette double rédaction ont donné lieu à de multiples controverses entre spécialistes, notamment quant à l'authenticité de la strophe supplémentaire.

Selon la tradition, Jean de la Croix aurait écrit les premiers vers du Cantique spirituel sous le choc de l'émotion qu'il aurait éprouvée, alors qu'il était enfermé au couvent de Tolède (déc. 1577-mi-août 1578) en entendant chanter un refrain d'amour : « Muérome de amores, / Carillo, ¿ qué haré ? / Que te mueras, ¡ alahé ! » (« Je me meurs d'amour, / Mon Amour, que faire ? / Eh bien, mourir, tralalère ! »). Transposée en amour divin, l'inspiration du poète, dans le sillage du Cantique des cantiques, dont l'influence est ici manifeste, invente une sorte d'églogue ou de pastorale dramatiqu [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'Institut catholique de Paris
  • : professeur émérite des Universités, membre correspondant de la Real Academia Española

Classification

Autres références

«  JEAN DE LA CROIX (1542-1591)  » est également traité dans :

CANTIQUE SPIRITUEL, Jean de la Croix - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 803 mots

Le Chant de l'Épouse  : c'est ainsi que Jean de la Croix (1542-1591), frère carme, désignait le poème dont il composa un commentaire en prose. Cet ensemble, rassemblé dans les manuscrits sous le titre de Explication des Chants qui traitent de l'exercice d'amour entre l'âme et son Époux le Christ , fut appelé Cántico espiritual par référence au Cantique des cantiques de la Bible. Le poème fut c […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 806 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La mystique »  : […] Dans cet immense domaine, qui est aussi caractéristique de l'Espagne que celui du réalisme picaresque, sinon du réalisme tout court, on retrouve d'abord fray Luis de León, maître platonisant, voire hébraïsant, plein de sagesse et de rayonnante humanité, auteur, outre ses poésies, de traités comme Les Noms du Christ (1583), d'une prose transparente à l'image d'un cœur digne de savoir retrouver Die […] Lire la suite

Les derniers événements

23-28 avril 2017 France. Premier tour de l'élection présidentielle.

Jean-Marie Le Pen. Le 26, les deux candidats en lice pour le second tour rendent visite aux salariés en grève de l’usine Whirlpool, à Amiens (Somme). Le 28, le député européen Jean-François Jalkh, nommé président du FN par intérim le 25, annonce son retrait à la suite du rappel par le quotidien La Croix de ses propos négationnistes tenus en 2000 et […] Lire la suite

13-27 novembre 2015 France. Attentats terroristes à Paris et Saint-Denis.

croix en Europe ». Les deux voix entendues dans le message seront identifiées comme celles des Français Fabien et Jean-Michel Clain, partis en Syrie. Les enquêteurs identifient l’homme qui a loué les voitures utilisées lors des attaques. Il s’agit du Français résidant et fiché en Belgique Salah Abdeslam, frère d’un des kamikazes, qui a repassé la frontière […] Lire la suite

8-17 décembre 2003 France. Publication du rapport Stasi sur les signes religieux à l'école

croix, voile ou kippa » et non les « signes discrets ». La commission propose également que les jours de la fête juive de Kippour et de la fête musulmane de l'Aïd el-Kébir soient désormais fériés dans les écoles et pour les salariés qui le souhaitent. Le 15, le Conseil français du culte musulman, dans une lettre ouverte au chef de l'État, accuse le […] Lire la suite

29 janvier - 3 février 1992 France. L'hospitalisation à Paris de Georges Habache et ses conséquences

Croix-Rouge. Le retentissement de l'affaire Habache dans l'opinion et le monde politique est énorme. Mais ni l'Organisation de libération de la Palestine ni Israël ne réagissent de façon marquante.  […] Lire la suite

16-28 décembre 1989 Roumanie. Renversement de la dictature de Nicolae Ceauşescu

Croix-Rouge estimera, au début de janvier, qu'il se situe autour de dix mille. Les 27 et 28, le C.F.S.N., qui tient sa première réunion plénière, adopte une série de mesures d'urgence et annonce qu'il assurera la direction du pays jusqu'aux élections libres, qui sont fixées en avril 1990 et auxquelles il annonce son intention de participer. Mais les […] Lire la suite

Pour citer l’article

Louis COGNET, Bernard SESÉ, « JEAN DE LA CROIX (1542-1591) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-la-croix/