RISSET JACQUELINE (1936-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, écrivain, critique littéraire, traductrice et universitaire, Jacqueline Risset est née le 25 mai 1936 à Besançon et morte à Rome, le 3 septembre 2014. Fascinée très tôt par la ville de Florence, puis par la poésie de la Renaissance (L'Anagramme du désir. Sur la Délie de Maurice Scève, 1971), cette élève de l'École normale supérieure de jeunes filles part étudier en Italie pour s’écarter d’un destin trop tracé. Jeune agrégée d'italien, traductrice de Ponge et de Sollers, elle rejoint de 1967 à 1982 le comité de rédaction de la revue d'avant-garde Tel Quel dont son premier recueil de poésie fragmentaire joue le Jeu (1971), usant des ressources de la linguistique, de la philosophie ou de la psychanalyse.

Après un essai emblématique (L'invenzione e il modello : l'orizzonte della scrittura dal petrarchismo all'avanguardia, Rome, 1972), Jacqueline Risset travaille à une biographie, Dante écrivain, ou l'Intelletto d'amore (1982), qui la conduit à traduire elle-même un texte canonique dont elle veut retrouver la vigueur première. L’entreprise durera huit ans. Cette version de la Divine Comédie (Enfer, Purgatoire, Paradis, 1985, 1988, 1990), établie à partir de la nouvelle édition de Giorgio Petrocchi, nourrie de sa culture d'italianiste et de choix prosodiques résolument modernes, devient une référence.

Née d'un constant dialogue (Traduction et mémoire poétique. Dante, Scève, Rimbaud, Proust, 2007), l'œuvre de Jacqueline Risset, proche d'Yves Bonnefoy, se nourrit de l'expérience de la traduction, de la réflexion critique sur les modèles (Marcelin Pleynet, 1988 ; Dante, une vie, 1995 ; Une certaine joie. Essai sur Proust ; 2009) ainsi que de la confrontation de l'intelligence des formes avec l'existence ; l'universitaire (Il silenzio delle sirene : percorsi di scrittura nel novecento francese, 2006) qui vit depuis les années 1960 à Rome, où elle ense [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur agrégé, docteur en littérature française, écrivain

Pour citer l’article

Yves LECLAIR, « RISSET JACQUELINE - (1936-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacqueline-risset/