BRUCE JACK (1943-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicien, auteur-compositeur et interprète britannique, Jack Bruce fut le bassiste et le chanteur du célèbre trio Cream, aux côtés du guitariste Eric Clapton et du batteur Ginger Baker. Mêlant blues, rock psychédélique et jazz, ce groupe britannique, réputé pour son sens de l’improvisation, a notamment préfiguré la naissance du hard rock. Les concerts de Cream se transformaient fréquemment en jam sessions, au cours desquelles il arrivait à Jack Bruce de jouer de la basse comme lead instrument. Par la suite, ce chanteur et bassiste virtuose a accompli une brillante carrière solo, travaillant avec de célèbres musiciens de rock ou de jazz.

Né le 14 mai 1943 à Bishopbriggs (Écosse) dans une famille de mélomanes, Jack Bruce, de son vrai nom John Symon Asher Bruce, étudie brièvement le violoncelle et la composition à la Royal Scottish Academy of Music, avant de se consacrer à la contrebasse et à la basse en jouant dans des groupes de jazz de Glasgow. En 1962, il intègre pendant quelques mois le Blues Incorporated, du guitariste et chanteur Alexis Korner, où il fait la connaissance de Ginger Baker. L’année suivante, les deux hommes quittent le groupe pour le Graham Bond Organisation. Ayant par ailleurs fait la connaissance d’Eric Clapton qui joue alors au sein des Bluesbreakers, ils fondent ensemble Cream, un power trio à l’image d’autres groupes de l’époque comme le Jimi Hendrix Experience. Leur premier album, Fresh Cream (1966), qui remporte un franc succès outre-Atlantique, est très blues dans son esprit, comportant notamment des reprises de Muddy Waters et de Skip James, tandis que le deuxième, Disraeli Gears (1967), intègre davantage de paroles mystiques et révèle des sons de guitare inédits marqués par l’utilisation de pédales d’effet. Le double album Wheels of Fire (1968), qui est récompensé par un disque de platine, est leur dernière œuvre majeure. Jack Bruce, soliste inventif au jeu aussi percutant que mélodieux, chante, compose et co-écrit avec le poète et parolier Pete Brown la plupart des chansons du groupe, notamment « I Feel Free », « Sunshine of Your Love » et « White Room ». La décision des membres du groupe de se séparer, à la fin de l’année 1968, est en grande partie due à l’inimitié existant de longue date entre Jack Bruce et Ginger Baker, amplifiée par des problèmes de drogue.

Jack Bruce entame ensuite une carrière solo et enregistre de nombreux albums qui oscillent entre jazz-rock (Things We Like, 1970, ou encore Out of the Storm, 1974), folk-rock (Songs for a Tailor, 1969) et blues comme en témoigne son travail au sein du trio West, Bruce and Laing qu’il forme avec Leslie West et Corky Laing. Il enregistre également des disques avec Tony Williams et John McLaughlin (Turn It Over, 1970), Carla Bley (Escalator over the Hill, opéra psychédélique de 1971), Lou Reed (Berlin, 1973), Frank Zappa (Apostrophe (’), 1974), Mick Taylor au sein du Jack Bruce Band, ou encore le batteur Billy Cobham (I’ve Always Wanted to Do This, 1980). Cream se reforme pour donner un concert en 1993, le premier en vingt-cinq ans, lorsque le groupe entre au panthéon du rock américain, le Rock and Roll Hall of Fame ; le trio se réunit à nouveau en 2005, pour une série de concerts, avant de recevoir l’année suivante un Grammy Award pour l’ensemble de son œuvre. Jack Bruce meurt des suites d’un cancer du foie le 25 octobre 2014, à Suffolk (Royaume-Uni), après avoir publié la même année un dernier album intitulé Silver Rails.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  BRUCE JACK (1943-2014)  » est également traité dans :

CLAPTON ERIC (1945- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 632 mots

Le Britannique Eric Clapton fut un guitariste de rock très influent à la fin des années 1960 et au début des années 1970, puis est devenu un grand chanteur et auteur-compositeur de chansons. Eric Patrick Clapp naît le 30 mars 1945 à Ripley, dans le Surrey, en Angleterre. Il est élevé par ses grands-parents après avoir été abandonné par sa mère à l'âge de deux ans. Il commence à jouer de la guitare […] Lire la suite

Pour citer l’article

« BRUCE JACK - (1943-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-bruce/