REED LOU (1942-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lou Reed (Lewis Alan Reed, né le 2 mars 1942 et mort le 27 octobre 2013 à New York) a contribué à faire accéder le rock au rang d'une expression musicale adulte, violente et maîtrisée, complexe, lumineuse et désespérée, en réalisant un syncrétisme inédit des musiques populaires américaines, des avant-gardes artistiques et des philosophies de l'existence de la vieille Europe. Juif, new-yorkais et homosexuel : trois identités assez fortes pour fixer un destin, surtout si elles interfèrent au long d'une vie avec la passion de la musique et de la littérature, au mépris de tout le reste. Assez subversives, aussi, pour jeter Lou Reed en travers de l'ordre moral des États-Unis de l'après-guerre.

Set The Twilight Reeling, album de Lou Reed

Set The Twilight Reeling, album de Lou Reed

Photographie

Affiche de Stefan Sagmeister réalisée pour l'album de Lou Reed Set The Twilight Reeling (1996). 

Crédits : S. Sagmeister/ d.r.

Afficher

Enfant, Lou Reed joue de la guitare en imitant les grands de l'époque. À seize ans, ses parents lui font subir une série d'électrochocs pour éradiquer son homosexualité. Touche-à-tout anticonformiste et provocateur dans ses tentatives et tentations d'exister par l'art, il délaisse les études après une licence de lettres et fait du théâtre, écrit des poèmes, des chansons, un opéra et une sonate pour violon et piano, enregistre un disque et anime une radio pour y diffuser les musiques qu'il aime. Il fréquente les artistes de New York, les jazzmen du Five Spot Café notamment (Thelonious Monk, John Coltrane, Ornette Coleman...). Delmore Schwartz, un poète et professeur de quarante ans son aîné, exerce sur lui un ascendant considérable, tout comme les beatniks (Burroughs, Kerouac...) ou les romanciers du roman noir américain. Il voue une passion aux drogues, qu'il explore de façon systématique, du chanvre indien aux amphétamines, de la codéine au L.S.D. Tandis qu'il occupe un emploi alimentaire dans la maison de disques Pickwick International, il rencontre en 1964 John Cale, puis Maureen Tucker et Sterling Morrison : le quatuor devient The Velvet Underground, groupe méconnu à son époque et passé depuis lors à la légende.

Repéré en 1966 par And [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  REED LOU (1942-2013)  » est également traité dans :

I'm sticking with you, VELVET UNDERGROUND

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 557 mots

Le groupe américain The Velvet Underground a exercé une influence majeure sur l'histoire du rock alors qu'il n'a paradoxalement connu qu'une audience confidentielle dans sa période d'activité, qui s'étend de 1965 à 1970. En 1964, le compositeur, guitariste et chanteur Lou Reed rencontre l'altiste, bassiste et pianiste John Cale, versé plutôt dans l'avant-garde (il a joué avec le «pape» du minimali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/i-m-sticking-with-you-velvet-underground/#i_36870

VELVET UNDERGROUND THE

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

L'histoire vivante du Velvet Underground couvre quatre années à peine et les quelques albums qui en sont issus sont passés inaperçus au moment de leur parution ; c'est plus tard que le groupe a accédé à la légende. Entre 1966 et 1969, le Velvet fut cependant le lieu d'une des révolutions musicales les plus extraordinaires du xx e  siècle. New York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-velvet-underground/#i_36870

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « REED LOU - (1942-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lou-reed/