IVES CHARLES(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

20 octobre 1874 Charles Edward Ives naît à Danbury, dans le Connecticut. Son père lui transmet son goût pour la liberté dans la création et le convainc qu'il n'existe pas de règles en musique et que tout l'univers des sons est ouvert à l'exploration.

17 février 1892 Les Variations on « America », pour orgue, composées en 1891 et 1892, sont créées à Brewster (État de New York) ; Ives manifeste déjà son attirance pour la polytonalité dans ces variations sur un chant patriotique américain.

Septembre 1894-1898 Ives étudie l'orgue et la composition à l'université de Yale.

1899 Ives entame à New York une brillante carrière dans les assurances.

1903-1914 La polytonalité est au cœur de l'œuvre de Charles Ives, qui est un des premiers compositeurs à l'avoir pratiquée à l'imitation des superpositions entendues lors de rassemblements de fanfares. Il compose notamment Three Places in New England (Orchestral Set no 1, aussi appelée A New England Symphony : Three Places in New England) et Holidays Symphony (ou A Symphony : Holidays, originellement New England Holidays).

1908 Ives compose The Unanswered Question (A Cosmic Landscape), pour petite formation orchestrale ; cette œuvre s'inscrit en dehors de tout système organisé et innove avec une distribution spatiale des instruments : une trompette pose au reste de l'orchestre « la question sans réponse », celle de l'existence ; elle ne sera créée que le 17 mars 1984, à New York (une version révisée vers 1930-1935 avait été créée le 11 mai 1946, à New York).

Vers 1909 Ives achève la composition de Central Park in the Dark, pour petit orchestre, qui ne sera créée que le 11 mai 1946, à l'université Columbia de New York ; il évoque dans cette pièce les souvenirs de son enfance en utilisant des chants populaires et des hymnes.

1912-1918 Ives compose sa Quatrième Symphonie, pour piano et grand orchestre (et, éventuellement, chœur) ; à la polytonalité s'ajoutent la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification


Autres références

«  IVES CHARLES (1874-1954)  » est également traité dans :

IVES CHARLES

  • Écrit par 
  • Olivier BERNAGER
  •  • 1 222 mots

« Il existe un grand homme vivant dans ce pays, un compositeur. Il a résolu le problème de se préserver lui-même et d'apprendre. Il répond à la négligence par le mépris. Il n'est forcé d'accepter ni la louange ni le blâme ; son nom est Ives » (Arnold Schönberg).L'importance de l'œuvre de Ives est considérable. Ce soi-disant amateur, ce père de la musique américaine fut longtemps un inconnu pour le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ives/

DEUXIÈME SONATE POUR PIANO "CONCORD, MASS., 1840-60" (C. Ives)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 249 mots

Publiée par Charles Ives en 1920, la Deuxième Sonate pour piano constitue un défi à l'académisme ; on y trouve en effet toutes les innovations qui jalonnent la musique du xxe siècle : atonalité et polytonal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-sonate-pour-piano-concord-mass-1840-60/#i_35103

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • André GAUTHIER
  •  • 3 962 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Aux sources de la musique américaine »  : […] Deux personnalités américaines hors du commun sont à l'origine des musiques « savantes » des États-Unis : Charles Ives (1874-1954) et Henry Cowell (1897-1965) ont en effet, afin d'élaborer leur œuvre, rejeté des pans entiers de la tradition européenne, tout particulièrement l'influence germanique qui prévalait au début de leurs périodes créatrices. Charles Ives peut être considéré comme le premie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-musique/#i_35103

VENT INSTRUMENTS À

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 6 489 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les trombones »  : […] Le trombone (cf. la sacqueboute dotée d'une coulisse dès le ix e  siècle) fut fort employé à l'époque de la grande polyphonie de la Renaissance. Dans les messes, motets, madrigaux, il entre en formation avec cornets et trompettes (Monteverdi, Sonata da chiesa , 1610). Bach l'utilise à deux, trois ou quatre parties dans plusieurs cantates. Gluck en compte trois dans Alceste (1767) et Iphigénie en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-a-vent/#i_35103

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « IVES CHARLES - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ives-reperes-chronologiques/