KONIEV IVAN STEPANOVITCH (1897-1973) maréchal soviétique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maréchal de l'U.R.S.S., Koniev fut l'un des grands chefs militaires de la Seconde Guerre mondiale. Né près d'Arkhangelsk, où il va travailler, il sert dans l'armée tsariste pendant la Première Guerre mondiale. En 1918, il adhère au Parti communiste et rejoint l'Armée rouge. Pendant la guerre civile, il combat les légions tchécoslovaques en Sibérie et les forces japonaises en Extrême-Orient. En 1934 et en 1935, il suit les cours de l'académie Frounze. Son ascension commence après les purges staliniennes dans l'Armée rouge. Membre suppléant au comité central en 1939, il en devient membre titulaire à partir de 1946. Promu général en 1940, il se voit confier la région militaire de Transbaïkalie. Général de corps d'armée sur le front ouest après juin 1941, il est promu général d'armée. Il participe en décembre à la bataille de Moscou. En 1942-1943, il se voit confier le commandement du front ouest, et son armée reconquiert les grandes villes d'Ukraine. Élevé en 1944 au rang de maréchal de l'U.R.S.S., il a la charge du premier front ukrainien ; l'offensive conduite par lui est la première à pénétrer en territoire ennemi : Roumanie, Galicie, Silésie, Saxe. Il participe à la prise de Berlin, de Dresde, de Prague. Représentant soviétique à la commission de contrôle alliée en Autriche après la guerre, il remplace Joukov, en 1946, au poste de commandant en chef de l'armée de terre et de vice-ministre à la Défense. En 1950, il devient inspecteur en chef de l'armée soviétique. En 1952, il est nommé commandant de la région militaire des Carpates. En 1953, il préside le tribunal qui condamne Beria. En 1955, vice-ministre à la Défense, il devient commandant en chef des forces du pacte de Varsovie et, l'année suivante, premier vice-ministre à la Défense. Relevé de son commandement des forces du pacte de Varsovie en 1960, il est commandant en chef des forces soviétiques en R.D.A. lors de la crise de Berlin en 1961. Il siège au Soviet suprême depuis 1946 et est nommé ministre de la Défense en 1962. Deux fois héros de l'Union soviétique, il s'est vu décerner à six reprises l'ordre de Staline.

Bradley (casqué) et Koniev

Bradley (casqué) et Koniev

photographie

Le commandant du 12e groupe d'armée, le général américain Omar Bradley (1893-1981) rend visite au maréchal soviétique Koniev (1897-1973) à son quartier général, en mai 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Claudie WEILL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claudie WEILL, « KONIEV IVAN STEPANOVITCH (1897-1973) maréchal soviétique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-stepanovitch-koniev/