ISOLATIONNISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ligne de conduite suivie dans les relations extérieures par un État qui entend ne pas participer à la vie politique internationale en dehors des affaires par lesquelles il s'estime être directement concerné, l'isolationnisme semble se borner essentiellement aux questions politiques et n'exclut nullement les relations avec d'autres États dans d'autres domaines. En formulant, dès 1796, le principe d'isolationnisme en tant que règle de conduite de la politique extérieure des États-Unis, George Washington déclara en effet : « Notre principale règle de conduite en face des nations étrangères doit être d'étendre nos relations commerciales avec elles tout en ayant aussi peu de rapports politiques que possible. » Toutefois, si à la fin du xviiie siècle et tout au long du xixe siècle la mise en pratique de ce principe de conduite était possible, l'importance prise par l'économie et son imbrication toujours plus grande dans la politique internationale font qu'une telle distinction semblerait difficile à justifier à l'époque actuelle.

Par ailleurs, ses tenants américains n'attribuaient à l'isolationnisme qu'une valeur relative et excluaient avant tout les affaires européennes. Ainsi, la « doctrine » énoncée par le président Monroe dans son message du 2 décembre 1823 au Congrès des États-Unis formule des principes isolationnistes visant à protéger l'Amérique contre les puissances européennes, et affirme que toute tentative de l'Europe pour étendre son propre système à une nouvelle portion de l'hémisphère occidental est dangereuse pour la paix et la sécurité des États-Unis. Par la suite, la politique d'intervention en Extrême-Orient n'a pas été non plus jugée incompatible avec l'isolationnisme.

L'isolationnisme en tant que règle de conduite dans les affaires extérieures a été préconisé aux États-Unis par John Adams, dès 1775. Il resta un phénomène essentiellement américain et connut deux périodes. La première et principale période d'isolationnisme commence à la fin du xviiie siècle avec [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ISOLATIONNISME  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La Birmanie, entre centre et périphérie »  : […] La Birmanie est un pays de contrastes, mais pas seulement physiques. Les oppositions entre les plaines, les vallées, les plateaux et les montagnes sont largement renforcées par la distribution ethnique et démographique de la population, ainsi que par la diversité des mises en valeur et des modes d'exploitation de l'espace. De fait, la confrontation de la carte ethnolinguistique avec celle du relie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/#i_19403

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Nacima BARON, 
  • Sabine LE BAYON
  •  • 8 405 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Un processus tardif de convergence  »  : […] À partir de 1939, l'instauration du régime franquiste se traduit par un fort repli isolationniste de l'Espagne, avec pour corollaire la recherche d'une croissance autosuffisante : les importations sont rationnées, tout comme les flux d'investissements étrangers. Après la Seconde Guerre mondiale, l'Espagne est exclue du plan Marshall et reste à l'écart du développement technologique que connaissent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_19403

PANAMÉRICANISME

  • Écrit par 
  • René Jean DUPUY
  •  • 4 055 mots
  •  • 3 médias

L'expression de « panaméricanisme » désigne un mouvement qui tend à rassembler les États du Nouveau Monde dans un ensemble organisé favorisant leur coopération politique, économique et culturelle. Si le Canada n'y a jamais participé, en revanche, les jeunes États des Caraïbes anglophones y ont adhéré dès leur accession à l'indépendance et ont été admis dans un système qui, jusque-là, ne comprenait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panamericanisme/#i_19403

WASHINGTON GEORGE (1732-1799)

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN
  •  • 2 110 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le premier président des États-Unis »  : […] Dans le choix de ses collaborateurs, Washington fit un savant dosage, non entre les partis qui n'existaient pas encore, mais entre les représentants des deux tendances qui avaient divergé sur le vote, puis sur l'interprétation de la Constitution. Il fit d' Alexander Hamilton son secrétaire au Trésor (ministre des Finances) et de Thomas Jefferson son secrétaire d'État (ministre des Affaires étrang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-washington/#i_19403

Pour citer l’article

Alexandre KISS, « ISOLATIONNISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/isolationnisme/