Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

INFRASONS

Bibliographie

Acoustique physique : audio-fréquence et infrasons, colloque, Groupement des acousticiens de langue française, Paris, 1983

N. Broner & H. G. Leventhall, « A criterion for predicting the annoyance due to higher level, low frequency noise », in Journal of Sound and Vibration, vol. LXXXIV, no 3, pp. 443-448, Londres, 1982

H. E. von Gierke & D. E. Parker, « Infrasound », in Handbook of Sensory Physiology, vol. V, Auditory System, part 3 : Clinical and special topics, Springer-Verlag, New York-Berlin, 1976

H. Ising & C. Schwarze, « Infraschallwirkungen auf den Menschen », in Zeitschrift für Lärmekämpfung, vol. XXIX, pp. 79-82, Berlin, 1982

L. Pimonow, Les Infra-sons, C.N.R.S., Paris, 1976

V. M. Tabulevich, Microscismic and Infrasound Waves, Springer-Verlag, New York, 1992.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : Directeur de recherche honoraire au C.N.R.S., directeur à l'Ecole pratique des hautes études (E.P.H.E.), Paris.

Classification

Pour citer cet article

Leonid PIMONOW. INFRASONS [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Système à piston - crédits : Encyclopædia Universalis France

Système à piston

Bruit dans une automobile - crédits : Encyclopædia Universalis France

Bruit dans une automobile

Infrasons dangereux - crédits : Encyclopædia Universalis France

Infrasons dangereux

Autres références

  • ACCÉLÉROMÈTRES SPATIAUX

    • Écrit par Raphaël F. GARCIA, Pierre TOUBOUL
    • 4 883 mots
    • 3 médias
    Ces variations de densité et ces vents atmosphériques peuvent être produits par les ondes sonores de très basse fréquence (~10 mHz) qui sont générées par le déplacement du sol sous l'effet des ondes sismiques. En effet, lors de la propagation des ondes sismiques au sol, une onde sonore est générée...
  • SONS - Audiométrie

    • Écrit par André DIDIER
    • 3 371 mots
    • 5 médias

    Il est facile de constater que la sensation sonore dépend des caractéristiques physiques des sons et des bruits. Un son trop faible n'est pas perçu. Un son trop fort provoque une gêne, voire une douleur. Il existe donc des limites d'intensité du stimulus physique hors desquelles l'écoute...

Voir aussi