INCIVILITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vitres brisées, dégradations diverses, emballages abandonnés, mais aussi troubles de voisinage, agressivité ou simple impolitesse constituent quelques-unes de ces transgressions des codes sociaux aujourd'hui appelées « incivilités ». Très variées, ces nuisances sont couramment analysées par les sciences sociales en liaison avec le thème de l'insécurité. Mais la notion d'incivilité, qui engage celles de civilité et de civilisation, ne se réduit pas sans appauvrissement à la détérioration de boîtes aux lettres. Surtout, les modèles d'analyse, dont les enseignements inspirent les politiques mises en œuvre, gagneraient à prendre en compte les réalités de l'individualisme moderne.

Récemment constituées en objet d'analyse, les incivilités figurent parmi les principaux symptômes enregistrés au fil des récents diagnostics posés sur la société d'aujourd'hui. On s'intéressera donc d'abord ici à la façon dont ces incivilités sont définies, envisagées et traitées. En deuxième lieu, on essaiera de montrer que leur inscription est susceptible d'être opérée dans un cadre d'analyse sensiblement différent de celui qui est actuellement adopté. On indiquera enfin brièvement comment ce thème est appelé à prendre sens au sein d'une science des mœurs trop longtemps négligée.

Les incivilités : l'invention d'un thème

Les incivilités ont donné lieu, tout au long des années 1990, à une série de publications qui en font un des problèmes majeurs de la société contemporaine. Au premier rang de celles-ci figurent les études de Sébastien Roché. Le Sentiment d'insécurité (1993), Insécurité et libertés (1994), La Société incivile (1996) et surtout Sociologie politique de l'insécurité (1998) disposent les éléments d'un cadre d'analyse accordé à des préoccupations dont ces intitulés disent la nature. Les incivilités y sont considérées comme un défi à l'ordre social. Elles prennent place [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « INCIVILITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/incivilite/