INCIVILITÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers une science des mœurs

Comment faire pièce à l'agressivité inhérente au sujet et qui constamment menace de s'actualiser en violence collective – ou en menues incivilités ? Tel est bien le problème qu'ont à « régler » les institutions, et à résoudre ceux qui ont la charge d'en assurer le fonctionnement. Le corpus formé par les œuvres majeures des sciences sociales, politiques et juridiques est riche d'éléments de réponse aux questions qui s'y trouvent explicitement ou implicitement posées : Qu'est-ce qu'une société « saine » ? Quelles sont les causes du dysfonctionnement social ? Pourquoi l'individu proteste-t-il ? Et que réclame-t-il ? En passant du « malaise social » au « vif du sujet » – et sans nécessairement assimiler l'ordre instauré à un système autoritaire d'assignation de places –, une interrogation aussi triviale qu'incongrue se trouve formulée : pourquoi l'individu n'est-il pas satisfait ? Sa prise en compte suppose l'élargissement dudit corpus, et son ouverture à des œuvres qui vont des observations que l'on doit aux moralistes du xviie siècle à la « part maudite » de Georges Bataille – part qui subsiste après la répartition des biens qui couvrent les besoins, et sur laquelle se greffent, si l'on peut dire, le pouvoir, le prestige et le privilège.

Du repérage des motifs de l'insatisfaction, on remonte au répertoire des attentes – pour enregistrer les stratégies traditionnellement employées, dont l'objectif est d'en masquer ou d'en différer l'expression. Parallèlement se trouvent caractérisés les différents modèles qui ont été tour à tour proposés à l'individu toujours en proie au besoin d'imitation-identification, et aussi spécifiés les types de populations, les espaces qui leur sont propres, les tactiques adoptées. Cela revient à analyser d'abord les solutions historiquement apparues sous l'égide de l'Église, de l'État puis de l'entreprise pour combler ces attentes – solutions donc religieuses, politiques, économiques ; puis à prendre en compte les restes, les résidus, pour enfin envisager les procédures de [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-V-Sorbonne, secrétaire général de L'Année sociologique

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

27-28 mars 2002 France. Tuerie à la séance du conseil municipal de Nanterre

l'incivilité ordinaire au drame que nous avons connu cette nuit ». Ces propos, en pleine campagne électorale axée sur l'insécurité, sont dénoncés par les socialistes. Le 28, Richard Durn, qui a un dossier psychiatrique, se donne la mort en se jetant par la fenêtre des locaux de la brigade criminelle, à Paris, où il se trouvait en garde à vue. Dans  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bernard VALADE, « INCIVILITÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/incivilite/