HÔPITAL (HISTOIRE DE L')

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Organisation et législation hospitalières

L’organisation et le fonctionnement des hôpitaux sont définis par des lois en constante évolution et qui ont remplacé les règlements des institutions hospitalières d’avant la Révolution de 1789. En France, la dernière loi hospitalière structurante, remonte à 2009 : c’est la loi HPST (pour « hôpital, patients, santé et territoire »). Elle constitue une réforme majeure concernant le fonctionnement hospitalier avec la précision et le renforcement de l’autorité de la direction d’hôpital. Elle définit le fonctionnement intégré des instances intrahospitalières et la place de l’hôpital dans le système de santé au sein d’un territoire donné et parmi l’ensemble des acteurs de ce système, sans omettre la place et les droits accordés aux patients. L’argumentaire de ces lois se fonde sur des principes généraux que l’on peut qualifier d’universels, et qui doivent ensuite être modulés au regard des évolutions dans les divers aspects de la médecine et la population. L'hôpital joue en effet un rôle socio-économique considérable, grâce à deux facteurs dont le développement est irréversible : le progrès des sciences médicales qui impose la concentration du personnel qualifié et des équipements spécialisés des institutions de haute technicité d'une part (grands hôpitaux) ; la facilité des communications qui va de pair avec l'urbanisation d'autre part. Ces deux facteurs, associés à un coût croissant de l’hôpital, réduisent en même temps la taille et les fonctions du secteur hospitalier dispersé dans des villes de petite ou moyenne importance. Quoi qu’il en soit, le système hospitalier doit être rendu accessible à toutes les classes sociales et couvrir l'étendue géographique où vit la population. Cet impératif entraîne la création de complexes hospitaliers constitués d'un certain nombre d'établissements hiérarchisés, répartis sur le territoire et coordonnés. L'étude statistique des différentes maladies et des conditions d'efficience optimale du nombre de lits de chaque service spécialisé ainsi que l' [...]

Hall de l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris

Hall de l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris

Photographie

Dans cet hôpital moderne intégré, inauguré en juillet 2000, les services médicaux se trouvent sur la gauche de cette allée intérieure, couverte par un plafond de verre. L'architecte a été guidé par l'idée d'une ville hospitalière, paisible, avec sa rue principale plantée de palmiers,... 

Crédits : Gilles Bassignac/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher


Médias de l’article

Salle des malades, hôtel-Dieu de Tonnerre

Salle des malades, hôtel-Dieu de Tonnerre
Crédits : L. Durand/ Archives départementales de l'Yonne

photographie

Hôpital de Bicêtre

Hôpital de Bicêtre
Crédits : Musée de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris/ F. Marin

photographie

Plan de l’hôpital Lariboisière

Plan de l’hôpital Lariboisière
Crédits : BIU Santé/ Paris

photographie

Hall de l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris

Hall de l’hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris
Crédits : Gilles Bassignac/ Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : docteur en médecine, inspecteur général adjoint des Affaires sociales, expert de l'Organisation mondiale de la santé.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert-Frédéric BRIDGMAN, « HÔPITAL (HISTOIRE DE L') », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopital-histoire-de-l/