GÖRING HERMANN (1893-1946)

ALLEMAGNE (Histoire) Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 883 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La « remise en ordre » de l'économie »  : […] Celle-ci a été profondément marquée par le régime national-socialiste, et son organisation est un des traits les plus originaux du III e  Reich. Aussi bien s'agissait-il de redresser une situation très grave qui, depuis 1930, n'avait cessé de se détériorer. On y parvint en deux étapes : en 1933 la « remise en ordre », en 1936 le plan de quatre ans. Première urgence : réduire le nombre des chômeurs […] […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 622 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre « La bataille d'Angleterre »  : […] Tous les espoirs de libération des peuples reposent désormais sur le Royaume-Uni, demeuré seul dans la lutte. Hitler ne réussit ni à le conquérir ni à le faire capituler, ni même à lui faire accepter une paix de compromis. La résolution de Churchill est inébranlable : « Je n'ai à offrir que des larmes, du sang et de la douleur, déclare-t-il au Parlement. Mais je ne capitulerai jamais. » Après qu'a […] […] Lire la suite

NAZISME

  • Écrit par 
  • Johann CHAPOUTOT
  •  • 4 764 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Abandon de la voie insurrectionnelle »  : […] Après une tentative ratée de prise de pouvoir par la force à Munich (« Putsch de la Brasserie », des 8 et 9 novembre 1923, coup d’État à l’imitation de la « marche sur Rome » lancée par Mussolini un an plus tôt), le N.S.D.A.P. adopte une stratégie électoraliste. Échaudé par l’échec, ainsi que par les risques encourus – il est condamné à une peine de cinq ans de prison et son parti est interdit en […] […] Lire la suite

NUIT DE CRISTAL (9-10 nov. 1938)

  • Écrit par 
  • Michael BERENBAUM
  •  • 620 mots

Nuit du 9 au 10 novembre 1938, pendant laquelle les nazis allemands agressèrent les Juifs et s'en prirent à leurs biens. L'appellation Kristallnacht (« Nuit de cristal ») évoque ironiquement le verre brisé qui joncha les rues après ces pogroms. La violence continua de régner pendant la journée du 10 novembre, et par endroits pendant plusieurs jours encore. Ces pogroms eurent pour prétexte l'ass […] […] Lire la suite

OCCUPATION (France)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 6 114 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Occupation et collaborations »  : […] La France occupée est sous l'administration militaire du Militärbefehlshaber in Frankreich (M.B.F.). Dépendant de l'état-major de la Wehrmacht (O.K.W.), il contrôle le réseau des Feldkommandanturen, soit 24 000 à 30 000 hommes, en plus des troupes d'opération dont les effectifs fluctuent, selon les périodes, entre 100 000 hommes au début de l'occupation à peut-être un million en 1944. Le M.B.F. do […] […] Lire la suite

SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)

  • Écrit par 
  • Didier SCHULMANN
  •  • 4 785 mots

Dans le chapitre « Les spoliations, les agissements de l'E.R.R. »  : […] Forts de tous ces préparatifs, au cœur de l'été de 1940, les nazis peuvent commencer leurs entreprises de spoliations à une très vaste échelle. Deux services concurrents interviennent dans un premier temps : la Gestapo, utilisée par l'ambassadeur Otto Abetz, et le très correct Kunstschutz, dépendant de la Wehrmacht et dirigé par le comte Metternich. Ces militaires sont chargés de localiser, d'inv […] […] Lire la suite

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 969 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Mise en place et consolidation du nouveau régime (1933-1936) »  : […] Hitler semble donc avoir pris le pouvoir légalement. Le gouvernement qu'il forme aussitôt n'est nullement composé exclusivement de nationaux-socialistes. Au contraire. Y dominent les représentants de la droite classique. Von Papen est vice-chancelier, Alfred Hugenberg dirige l'Économie et l'Agriculture, Konstantin von Neurath est ministre des Affaires étrangères, le général Werner von Blomberg, m […] […] Lire la suite


Affichage 

Adolf Hitler au siège de son parti

photographie :  Adolf Hitler au siège de son parti

Le nouveau chancelier Hitler, entouré des deux autres membres nazis du gouvernement, le 31 janvier 1933, à l'hôtel Kaiserhof de Berlin, siège du parti : Hermann Göring, ministre sans portefeuille, et Wilhelm Frick (assis), ministre de l'Intérieur.  

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Hermann Göring

photographie :  Hermann Göring

Le feld-maréchal Hermann Göring (1893-1946), numéro deux du IIIe Reich.  

Crédits : London Express/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le procès de Nuremberg

photographie :  Le procès de Nuremberg

Les criminels de guerre nazis devant leurs juges au procès de Nuremberg, en Allemagne, le 1er octobre 1946. Au premier rang et de gauche à droite, Göring, Hess, Ribbentrop et Keitel.  

Crédits : Fred Ramage/ Getty Images

Afficher

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

video :  Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

Le 20 novembre 1945, six mois après la capitulation sans condition de l'Allemagne, s'ouvre à Nuremberg le procès des dirigeants nazis. Hermann Göring, Rudolf Hess, Joachim von Ribbentrop, Wilhelm Keitel et quinze autres accusés, ayant tous plaidé non coupable, sont condamnés...  

Crédits : The Image Bank

Afficher

Wilhelm Furtwängler

photographie :  Wilhelm Furtwängler

Le chef d'orchestre allemand Wilhelm Furtwängler (1886-1954) lors d'un concert de l'Orchestre philharmonique de Berlin, en 1940, en présence d'Adolf Hitler et de Hermann Göring.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

 Adolf Hitler au siège de son parti

Adolf Hitler au siège de son parti
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Hermann Göring

Hermann Göring
Crédits : London Express/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Le procès de Nuremberg

Le procès de Nuremberg
Crédits : Fred Ramage/ Getty Images

photographie

 Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946

Procès de Nuremberg et procès de Tokyo, 1945-1946
Crédits : The Image Bank

video

 Wilhelm Furtwängler

Wilhelm Furtwängler
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie