KUREISHI HANIF (1954- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hanif Kureishi est né en 1954 à Londres d'un père pakistanais et d'une mère britannique. Pendant plus de quarante années, sa production en tant que dramaturge, scénariste, romancier, nouvelliste et essayiste s'est illustrée par une exploration de sujets à la fois personnels et politiques : les classes sociales, le racisme ordinaire, l'identité nationale et le fondamentalisme religieux inspirent autant l'écrivain que la nature de l'amour, du désir et de la sexualité, la complexité des relations familiales, la construction de l'identité sexuée et les nouvelles formes de masculinité. Son œuvre, couronnée par le prix Harold Pinter de la fondation PEN en 2010, diffère de celle d'écrivains tels que Salman Rushdie ou V. S. Naipaul dans la mesure où elle n'est guère portée par un élan nostalgique pour les racines paternelles, même si l'auteur aborde des questions relatives à l'ethnicité et aux difficultés d'intégration rencontrées par les migrants.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeure des Universités en littérature britannique contemporaine et en littératures postcoloniales à l'École normale supérieure de Lyon, membre de l'Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  KUREISHI HANIF (1954- )  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Du naturalisme au néoréalisme »  : […] C'est à une version acide de la traditionnelle comédie de mœurs ( comedy of manners ) que Londres réserve un nombre important de scènes. David Hare, revenu au théâtre bourgeois après un début de carrière dans le fringe , calque son théâtre-document sur une esthétique presque cinématographique. Après une trilogie satirique qui prend pour cibles l'Église a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_4899

CHÉREAU PATRICE (1944-2013)

  • Écrit par 
  • Anne Françoise BENHAMOU
  •  • 2 968 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le corps-mouvement »  : […] Assez différents les uns des autres par leur forme et par leurs sources d'inspiration, les films que Patrice Chéreau a réalisés depuis 1995 développent certains de ses thèmes de prédilection : la sujétion de l'individu à son corps, la violence du désir et l'aliénation inévitable qu'il entraîne, la quête initiatique. Pour Ceux qui m'aiment prendront le train (1997), Chéreau p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrice-chereau/#i_4899

Voir aussi

Pour citer l’article

Vanessa GUIGNERY, « KUREISHI HANIF (1954- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanif-kureishi/