SMITH ZADIE (1975- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Zadie Smith, de mère jamaïcaine et de père britannique, est née en 1975 dans le nord-ouest de Londres, dans un quartier populaire et multiculturel qui sert de toile de fond à ses ouvrages, en particulier son premier roman Sourires de loup (2000) et NW (2012), acronyme de « North West », tous deux situés à Willesden Green. Elle commença à rédiger Sourires de loup alors qu'elle terminait ses études de littérature anglaise au King's College à Cambridge, et l'ouvrage remporta un franc succès. On vit dans l'auteur le symbole éclatant de la nouvelle Angleterre multiculturelle, et l'ouvrage fut célébré pour sa peinture humoristique et dynamique du Londres multiracial contemporain, dans la lignée du Bouddha de banlieue (1990) d'Hanif Kureishi, mais aussi des Versets sataniques (1988) de Salman Rushdie. Mariée au poète et romancier irlandais Nick Laird, partageant sa vie entre Londres et New York où elle dispense des cours d'écriture créative, Zadie Smith, outre ses romans, a publié un recueil d'essais, Changer d'avis (2009).

Zadie Smith

Zadie Smith

Photographie

Romancière et essayiste britannique, Zadie Smith brosse un tableau de la société multiculturelle dans toute sa complexité. 

Crédits : P. Knott/ Corbis

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeure des Universités en littérature britannique contemporaine et en littératures postcoloniales à l'École normale supérieure de Lyon, membre de l'Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  SMITH ZADIE (1975- )  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le roman international »  : […] Après la Seconde Guerre mondiale, l'importance qu'on accorda à des écrivains venus des Caraïbes, tels V. S. Naipaul, Wilson Harris et Sam Selvon, d'Inde, comme R. K. Narayan, ou cumulant deux cultures, à l'exemple de J. G. Farrell et Ruth Prawer Jhabvala, était le signe avant-coureur du changement radical qui affecta la littérature anglaise dans les années 1980 et se confirme depuis les années 199 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_54921

Pour citer l’article

Vanessa GUIGNERY, « SMITH ZADIE (1975- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zadie-smith/