ZIRCON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mot composé à partir du persan, zircon signifie or et lumière. Ce minéral fait partie des silicates à tétraèdres, SiO4, isolés (nésosilicates) qui cristallisent, dans le système quadratique, en donnant des formes bitétragonales.

Zircon

Zircon

Photographie

Le zircon, nésosilicate de calcium et de titane, est utilisé comme gemme lorsqu'il est incolore ou prend une couleur bleue. Il contient en éléments-traces de l'uranium et du thorium, ce qui en fait un excellent géochronomètre pour la datation des roches magmatiques (granites). L'échantillon... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Les cristaux se présentent sous la forme de bâtonnets courts isométriques, plus rarement bipyramidés, incolores, ou le plus souvent teintés de jaune orangé, de rouge ou de vert. L'éclat est adamantin ou vitreux, parfois gras, la cassure est conchoïdale, les clivages sont rares. La dureté est de 7 à 8 ; elle peut descendre à 6 pour les cristaux qui ont subi une décomposition métamicte (malacon). De même, la densité est de 4,68 à 4,70 et elle peut descendre en dessous de 4 pour les variétés radioactives (malacons, cyrtolites). Minéral non fusible au chalumeau, il n'est pas dissous par les acides.

Pour la composition chimique, la formule donne 67,1 p. 100 de ZrO2 et 32,9 p. 100 de SiO2, mais l'on a presque toujours des impuretés : Fe2O3, CaO, Al2O3, HfO2 ; dans l'alvite de Kragerø, en Norvège, on a trouvé jusqu'à 22 p. 100 de HfO2. On y a détecté des terres rares, et SiO2 est parfois remplacé par P2O5. Le remplacement par des éléments radioactifs, qui émettent des rayons alpha, perturbe la matière et lui donne un état métamicte.

On trouve le zircon sous forme de petits cristaux disséminés dans les roches intrusives acides et basiques (granites, diorites, syénites néphéliniques) et, plus fréquemment, en plus gros cristaux dans les pegmatites à composition de granite ou de syénite. On admet, dans ce cas, qu'il est l'un des premiers à se séparer du magma, mais il n'est pas rare de le trouver en élément tardif : associé à des minéraux volatils (apatite, fluorite...), dans des cavités, au sein des basaltes, ou comme résultat d'une pseudomorphose de minéraux d'origine magmatique (riebeckite, amphibole basique...). Le zircon contient souvent des traces de thorium et d'uranium radioactifs. La datation de ces traces de fission permet donc de donner un âge à la formation du zircon et, implicitement, à la roche mag [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur de troisième cycle, attaché au laboratoire de volcanologie de l'université de Paris-XII

Classification


Autres références

«  ZIRCON  » est également traité dans :

GEMMES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POIROT, 
  • Henri-Jean SCHUBNEL
  •  • 6 256 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Silicates autres que les béryls »  : […] Le péridot est très anciennement connu. On y distingue trois nuances de vert : vert-jaune à jaune-vert (chrysolite) ; vert olive (olivine) ; vert mousse (péridot stricto sensu ). Ce minéral existe dans les roches ultrabasiques (Égypte, Birmanie). La famille des grenats donne plusieurs gemmes : le pyrope , rou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gemmes/#i_20896

HADÉEN

  • Écrit par 
  • Hervé MARTIN
  •  • 1 134 mots

L' Hadéen est une période de temps qui débute lors de l'accrétion de notre planète, il y a 4,568 milliards d'années (Ga), et qui se termine vers 4 Ga, âge des plus anciennes roches connues. Il correspond au premier éon de l'échelle des temps géologiques terrestres et est chronologiquement suivi par l'Archéen, le Protérozoïque et enfin par le Phanérozoïque. Le terme Hadéen a été inventé en 1972 par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadeen/#i_20896

URANIUM-THORIUM-PLOMB DATATION PAR L'

  • Écrit par 
  • Hervé BELLON
  •  • 352 mots

Les isotopes 238 et 235 de l'uranium et le thorium 232 sont radioactifs. Dans les trois cas, les produits radiogéniques formés sont des isotopes du plomb : 238 U donne 206 Pb + 8 4 He (T = 4,51 × 10 9 ans), 235 U donne 207 Pb + 7 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/datation-par-l-uranium-thorium-plomb/#i_20896

ZIRCONIUM ET HAFNIUM

  • Écrit par 
  • Marcel ARMAND
  •  • 1 796 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Métallurgie extractive »  : […] La croûte terrestre contient environ 0,03 p. 100 de zirconium. Le minerai principal est un silicate, le zircon . Constituant normal des granites, il se concentre avec le rutile et l'ilménite dans les sables issus de la décomposition de ces roches. Les gisements importants se trouvent en Floride, en Inde, au Brésil, à Ceylan et surtout en Australie. Le minerai d'Australie, qui est le plus utilisé, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zirconium-et-hafnium/#i_20896

Pour citer l’article

Claude SALZE, « ZIRCON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zircon/