HISPANO-AMÉRICAINE GUERRE (1898)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 15 février 1898, l'explosion en rade de La Havane d'un navire nord-américain, le Maine, avec à son bord quelque 260 personnes, constitue le prétexte de l'intervention des États-Unis dans la guerre d'émancipation coloniale qui oppose Cuba à l'Espagne depuis 1895. La chute de Santiago de Cuba, en juillet, contraint le gouvernement de Madrid à signer, le 10 décembre 1898, le traité de Paris par lequel il renonce à Cuba et à Porto Rico, mais aussi aux Philippines. La guerre hispano-américaine sonne donc le glas de l'empire bâti par Charles Quint en Amérique et en Asie, et provoque en Espagne une crise identitaire aux sources de laquelle puiseront les écrivains de la génération de 1898. Mais elle marque aussi le début de l'interventionnisme des États-Unis en Amérique latine, puisque Cuba est occupé militairement avant de devenir un protectorat déguisé : en juin 1901, l'amendement Platt inscrit dans la Constitution cubaine un droit d'ingérence nord-américain qui ne disparaîtra qu'avec la révolution castriste de 1959.

Guerre hispano-américaine à Cuba, 1898

Guerre hispano-américaine à Cuba, 1898

photographie

Un camp espagnol à Cuba, pendant la guerre hispano-américaine, en 1898. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Olivier COMPAGNON

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  HISPANO-AMÉRICAINE GUERRE (1898)  » est également traité dans :

CUBA

  • Écrit par 
  • Marie Laure GEOFFRAY, 
  • Janette HABEL, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT, 
  • Victoire ZALACAIN
  •  • 24 403 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le mouvement annexionniste »  : […] L'historiographie cubaine a consacré le terme anexionismo (annexionnisme) pour caractériser une impulsion politique partie simultanément de Cuba et des États-Unis dans le premier quart du xix e  siècle et qui trouva en Jefferson et en John Quincy Adams des promoteurs très intéressés. Leur projet avorta par peur d'avoir à affronter l'Angleterre dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuba/#i_49127

PHILIPPINES

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Manuelle FRANCK, 
  • William GUÉRAICHE, 
  • Lucila V. HOSILLOS, 
  • Jean-Louis VESLOT
  • , Universalis
  •  • 21 391 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le Katipunan et l'insurrection populaire (1892-1898) »  : […] Nombreux étaient désormais ceux qui estimaient qu'il n'y avait plus d'autre voie que de se séparer de l'Espagne, au besoin par les armes, tout comme les Américains s'étaient, un siècle auparavant, libérés des Britanniques. Le 7 juillet 1892, Andrès Bonifacio fondait à Manille une société secrète, le Katipunan (Société des fils de la terre) dont le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippines/#i_49127

ROOSEVELT THEODORE (1858-1919)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 539 mots
  •  • 1 média

Issu d'une famille aristocratique de l'État de New York, fils de banquier, Theodore Roosevelt entra tôt dans la carrière politique. Il acquit une grande notoriété lorsqu'il s'occupa de la réforme de la fonction publique (1889-1895), puis du contrôle de la police de New York de 1895 à 1897. Il s'attaqua à la corruption et à l'inefficacité qui caract […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-roosevelt/#i_49127

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « HISPANO-AMÉRICAINE GUERRE (1898) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-hispano-americaine/