GUEMATRIA

Procédé d'herméneutique qui consiste à utiliser la valeur numérique des lettres constitutives d'un mot, ou d'un groupe de consonnes, pour l'interpréter moyennant le rapprochement avec un autre mot ayant la même valeur numérique. Par exemple le passage de la Genèse xxxii, 5 : « J'ai séjourné chez Laban » est expliqué par Bereshit Rabbati 145 de la manière suivante : la valeur numérique de « J'ai séjourné » = 613, ce qui veut dire que « pendant son séjour chez Laban, Jacob a observé les 613 commandements ». On trouve la première mention de ce procédé dans une inscription de Sargon II (~ 727-~ 707) faisant état de la construction d'un temple dont les dimensions correspondent à la valeur numérique du nom du roi. Le procédé est également connu des écrits magiques grecs de la période hellénistique. Il apparaît dans la littérature hébraïque à l'époque du Second Temple et fut couramment employé dans le Talmud, le midrash et, au Moyen Âge, dans les spéculations des ḥassidim d'Allemagne. Ce procédé, connu mais rarement pratiqué par les kabbalistes d'Espagne, connut un essor nouveau dans les écrits des disciples d'Isaac Luria et dans ceux de la secte hérétique des sabbataïstes.

—  Gabrielle SED-RAJNA

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GUEMATRIA  » est également traité dans :

GOLEM

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 633 mots

Être, le plus souvent de forme humaine, le golem est créé par un acte de magie grâce à la connaissance des dénominations sacrées. Dans le judaïsme, l'apparition du terme golem remonte au Livre des Psaumes et à l'interprétation qu'en donne le Talmud ; il s'agit, dans ce contexte, tantôt d'un être inachevé ou dépourvu de forme définie, tantôt de l'état de la matière brute. Ainsi le Talmud appelle-t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golem/#i_32066

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « Le mouvement des ḥassidim d'Allemagne »  : […] Les spéculations du Sefer ha-bahir atteignirent d'abord les communautés rhénanes, où le livre fut connu par l'intermédiaire d'un membre de la famille des Kalonymides. La condition pénible des Juifs d'Allemagne pendant les croisades a contribué à préparer dans ce pays un terrain propice à l'éclosion d'un courant mystique intimement lié à la vie du peuple et qui, malgré la courte durée de sa périod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_32066

Pour citer l’article

Gabrielle SED-RAJNA, « GUEMATRIA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guematria/