Gabrielle SED-RAJNA

directeur de recherche honoraire au C.N.R.S.

ABRAHAM BEN DAVID DE POSQUIÈRES (1125-1199)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 350 mots

Célèbre dans le monde juif du xiie siècle par son école talmudique (yeshīvah), Abraham ben David est né à Narbonne, où son père Abraham ben David, qui a eu une influence durable sur son orientation, était président du tribunal religieux. L'école dont il prit la direction à Posquières recevait des savants de tous les pays d'Europe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ben-david-de-posquieres/#i_0

ABRAHAM BEN ISAAC DE NARBONNE (1110 env.-1179)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 206 mots

Talmudiste et chef spirituel de la communauté de Provence, Abraham ben Isaac de Narbonne est l'auteur du Sefer Eshkol, son ouvrage le plus célèbre, qui est le premier code de juridiction religieuse écrit dans le sud de la France. Président du tribunal de Narbonne, Abraham jouissait d'une autorité juridique incontestable auprès de ses contemporains ; son disciple le plus connu f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ben-isaac-de-narbonne/#i_0

ABRAHAM IBN EZRA (1089-1164)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 817 mots

Commentateur, grammairien, philosophe et astronome, Abraham ibn Ezra, né à Tudela, est l'une des plus grandes figures de la pensée juive du Moyen Âge. Sa carrière se divise en deux périodes bien distinctes. Pendant la première, jusqu'en 1140, il vit en Espagne, où des liens d'amitié le lient à Juda Halévi, dont il épouse la fille. Des cinq fils issus de cette union, un seul, Isaac, est connu. Selo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ibn-ezra/#i_0

ABULAFIA ABRAHAM BEN SAMUEL (1240-apr. 1291)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 342 mots

Kabbaliste né à Saragosse, Abulafia voyage dès sa première jeunesse en Palestine, où la guerre des chrétiens contre les musulmans l'arrête à Acre et le force à revenir en Europe. Il se marie en Grèce, puis séjourne quelque temps en Italie, à Capoue, où il étudie sous la direction de Hillel ben Samuel de Vérone et de Baruch Togarmi, auteur d'un commentaire du Sefer Yesira. Il co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ben-samuel-abulafia/#i_0

ALBALAG ISAAC (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 312 mots

Philosophe et traducteur juif, qui a vécu probablement en Catalogne. Son œuvre principale est la traduction du Magasid al-Falasifa d'al-Ghazali, à laquelle il a joint des notes critiques réunies sous le titre de Tiqqun ha-De‘et (éd. critique G. Vajda, Jérusalem, 1973) et destinées à définir les rôles respectifs de la rév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albalag-isaac/#i_0

AZRIEL DE GÉRONE (1re moitié XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 337 mots

Kabbaliste appartenant au Cénacle des kabbalistes de Gérone, qui était le deuxième après celui de la Provence et était constitué des disciples d'Isaac l'Aveugle. Azriel était le contemporain et, suivant certaines traditions, le gendre de Ezra ben Salomon, kabbaliste lui-même et auteur d'un Commentaire sur le Cantique des cantiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azriel-de-gerone/#i_0

BETH ALPHA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 332 mots

La synagogue galiléenne de Beth Alpha, découverte en 1929 (E. L. Sukenik, The Ancient Synagogue of Beth Alpha, Jérusalem, 1932), possède un pavement de mosaïque intégralement conservé. La construction appartient au troisième type des synagogues, celui dont le plan à triple nef — une nef centrale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beth-alpha/#i_0

DOURA EUROPOS

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 408 mots

Poste frontière sur la rive de l'Euphrate, Doura Europos était un centre d'habitation périphérique de l'Empire romain, qui succomba à l'attaque des Perses vers le milieu du iiie siècle. Les fouilles commencées en 1922 ont remis au jour les temples de Bel, de Zeus Theos, d'Adonis, un baptistère chrétien et une synag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doura-europos/#i_0

GUEMATRIA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 220 mots

Procédé d'herméneutique qui consiste à utiliser la valeur numérique des lettres constitutives d'un mot, ou d'un groupe de consonnes, pour l'interpréter moyennant le rapprochement avec un autre mot ayant la même valeur numérique. Par exemple le passage de la Genèse xxxii, 5 : « J'ai séjourné chez Laban » est expliqué par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guematria/#i_0

HÉRODE PALAIS D'

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 421 mots

L'époque d'Hérode le Grand (~ 37-~ 4) est l'ère des grandes constructions en Palestine. Outre la reconstruction du Temple de Jérusalem, deux forteresses construites à son propre usage se rattachent à son nom : Hérodion et Massada. Hérodion, qui devait servir de refuge en cas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palais-d-herode/#i_0

ISAAC L'AVEUGLE DE NARBONNE (1160 env.-env. 1235)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 290 mots

Personnage éminent de la kabbale d'Espagne, fils d'Abraham ben David de Posquières. C'est dans cette ville et à Narbonne qu'a vécu Isaac l'Aveugle. Les données biographiques le concernant se limitent aux traditions rapportées par ses élèves (parmi lesquels Azriel, Ezra ben Salomon et Naḥmanide) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac-l-aveugle/#i_0

IYYUN CERCLE D'

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 261 mots

Expression désignant un ensemble de textes, non de personnes, ces écrits étant tous anonymes. Leurs dénominateurs communs sont leur lieu d'origine (on suppose qu'il s'agit de la Provence ou de la Castille), leur date (fin du xiie s. ou déb. du xiiie s.) et une similarité idéologique qui comporte toutefois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cercle-d-iyyun/#i_0

JACOB BEN SHESHET (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 214 mots

Kabbaliste qui vécut en Catalogne et fit partie du cénacle de Gérone, avec Azriel, Ezra ben Salomon et leur condisciple, plus jeune, Moïse ben Naḥman (Naḥmanide), lequel les dépassa tous en célébrité. La diffusion d'un des écrits de Jacob ben Sheshet a été d'ailleurs en partie due à son attribution, erronée, à Naḥmanide ; il s'agit d'un traité sur « la foi et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-ben-sheshet/#i_0

JACOB NAZIR DE LUNEL (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 207 mots

De son vrai nom Jacob b. Saül, frère d'Asher ben Saül, auteur d'un ouvrage juridique : Sefer ha-minhagot. Le qualificatif nazir indique que Jacob appartenait à un groupe de dévots qui se retiraient des affaires de ce monde pour se consacrer exclusivement à l'étude de la Tōrah et qui suivaient des règles ascétiques comportant, parmi bien d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-nazir-de-lunel/#i_0

JÉRUSALEM TEMPLE DE

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 441 mots

Le premier temple de Jérusalem a été construit par Salomon sur le mont Moriah, site choisi par David (II Sam., xxiv ; I Chron., xxi), que la tradition identifie avec l'endroit où Abraham allait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temple-de-jerusalem/#i_0

JUDA BEN YAQAR (mort entre 1200 et 1218)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 230 mots

Talmudiste et kabbaliste, probablement né en Provence (G. Scholem, Les Origines de la kabbale, Paris, 1966). Pendant sa jeunesse, Juda ben Yaqar accomplit un séjour d'études dans les communautés du nord de la France, puis auprès d'Isaac ben Abraham de Narbonne. Les documents d'archives signés par lui (Barcelone, 1175) et par son fils (Narbonne) montrent que sa carrière active s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juda-ben-yaqar/#i_0

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 874 mots

Les arts plastiques constituent le domaine le plus controversé – mais aussi le moins connu – de la civilisation juive. L'embarras des historiens de l'art pour définir la spécificité des créations artistiques issues de la tradition juive s'explique par l'absence, souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_0

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 237 mots

Le terme kabbala, littéralement «  tradition », désignait à l'origine toute tradition doctrinale, même biblique à l'exclusion du Pentateuque, et plus particulièrement la transmission, d'abord orale, ensuite écrite, d'enseignements concernant la pratique religieuse. C'est seulement au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_0

KIMHI LES

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 484 mots

L'histoire du judaïsme médiéval a retenu les noms de trois Kimhi, tous exégètes : Joseph (1105 env.-1170) ; David, son fils enfin, Moïse (mort en 1190 env.).Joseph, grammairien, exégète et traducteur, quitta l'Espagne pour Narbonne à cause de la persécution des almohades. Ses ouvrages principaux sont des traités de grammaire, s'appuyant sur ceux d'Ibn Jannah, qu'il s'attacha à faire connaître à se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-kimhi/#i_0

MA‘ASE BERESHIT

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 335 mots

On groupe sous l'appellation hébraïque de Ma‘ase Bereshit (qui veut dire « les œuvres de la création ») des écrits ésotériques ayant pour sujet des spéculations mystiques sur le premier chapitre de la Genèse. D'après des critères littéraires et doctrinaux, ils remontent probablement à la période de la Mishna (ii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ma-ase-bereshit/#i_0

MAHZOR

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 395 mots

Mot hébreu qui signifie « cercle » et qui désigne les livres liturgiques contenant les prières et les pièces liturgiques des fêtes fixes et mobiles de l'année. Il se distingue du Siddur, qui contient exclusivement les prières quotidiennes.Peu après l'établissement des livres liturgiques fixes, l'usage a été adopté de pourvoir les synagogues d'un Mahzor, manu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahzor/#i_0

MOÏSE BEN NAḤMAN (1194-1270)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 759 mots

Exégète, philosophe et kabbaliste, né à Gérone, Moïse ben Naḥman, plus connu sous le nom de Naḥmanide, de son nom espagnol Bonastrug de Porta, est une figure éminente de la pensée juive médiévale. D'après son disciple Salomon ben Adret, il gagnait sa vie en exerçant la médecine.Naḥmanide était le chef spirituel de la communauté juive de la Catalogne. Il était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-ben-nahman/#i_0

SAADIA BEN JOSEPH ou SA‘ADYĀH IBN YŪSUF AL-FAYYŪMĪ (882 ou 892-942)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 647 mots

Le plus éminent penseur et la plus haute autorité scientifique de la période gaonique. Né en Égypte, dans les environs de Fayyoum (Abu Suweir), Saadia se distingue, dès sa jeunesse, par sa rectitude et la rigueur logique de ses ouvrages. Il quitte l'Égypte en 921 et, passant par Alep et la Terre sainte, s'installe à Bagdad. En 922, il est nommé à la tête de l'école de Poumbedita, où il se révèle e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saadia-ben-joseph-sa-adyah-ibn-yusuf-al-fayyumi/#i_0

SEFER HA-BAHIR

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 361 mots

Traité anonyme, le premier à adopter le langage et les idées symboliques caractéristiques de la littérature kabbalistique qui s'étend du xiiie au xvie siècle. Il est attribué à une autorité connue du Talmud, Rabbi Nehunya ben ha-Kana. Sa forme littéraire est celle d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefer-ha-bahir/#i_0

SEFER YESIRA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 345 mots

Bref traité qui eut une influence considérable sur la mystique juive de toutes les époques et qui a été écrit entre le iie et le vie siècle, peut-être au iiie, dans un style elliptique ayant des affinités avec celui de la littérature de la Merk […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefer-yesira/#i_0

SEFIROT

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 385 mots

Terme technique de la kabbale, qui apparaît la première fois dans le texte anonyme du Sefer Yesira, où sefirot désigne les dix nombres primordiaux ou idéaux (à partir du sens littéral de la racine SFR : dénombrer). Dès les premiers écrits kabbalistiques, au xiie siècle, il est employé avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefirot/#i_0

SHEKINA, mystique juive

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 329 mots

Mot hébreu (signifiant littéralement, « demeure ») qui désigne dans la Bible la présence de Dieu parmi son peuple ou l'immanence divine dans le monde. Les images associées à la Shekina sont la lumière, la Gloire divine, la manifestation de Dieu. Son équivalent araméen est employé dans le targum pour atténuer les expressions anthropomorphiques incompatibles ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shekina-mystique-juive/#i_0

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 522 mots

Le mot synagogue, qui est l'appellation courante du lieu du culte juif, est un terme grec dont l'origine historique n'est pas déterminée. Il est attesté dans la traduction grecque de la Bible (LXX) et dans les écrits de Flavius Josèphe, où il désigne d'abord « l'assemblée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_0

TANNAIM

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 367 mots

Mot hébreu dérivé de la racine araméenne teni, qui signifie « enseigner », « transmettre oralement », tannaim est l'appellation des rabbins des ier et iie siècles, de l'époque de Hillel à la rédaction de la Mishna. Les deux siècles de la période d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tannaim/#i_0

TORLONIA VILLA

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 273 mots

Dernière des trois grandes catacombes découvertes à Rome, la villa Torlonia renferme un grand nombre d'épitaphes marquées du chandelier, signe de reconnaissance de la plupart des sépultures juives. Comme la catacombe de Monteverde, la plus ancienne des trois, sa décoration se compose d'éléments exclusivement juifs. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villa-torlonia/#i_0

ZAKKAI JOHANAN BEN (mort en 80 env.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 301 mots

Chef spirituel de la période du second Temple, Johanan ben Zakkai est le fondateur de l'école de Javné, qui fut le centre intellectuel du judaïsme après la chute de Jérusalem et jusqu'à l'échec de la révolte de Bar Kokhba, en 135. Sa figure est entourée de légendes, qui n'indiquent cependant ni la date ni le lieu de sa naissance. Il aurait vécu cent vingt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johanan-ben-zakkai/#i_0