ARCHIGRAM GROUPE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Équipe d'architectes anglais constituée, en 1963, afin d'envisager l'urbanisme sous l'angle de la recherche prospective, Archigram fut d'abord une revue, publiée de 1961 à 1974 — neuf numéros et demi. Formé de Warren Chalk, de Dennis Crompton, de Peter Cook, de David Greene, de Michael Webb, de Ron Herron et de Peter Taylor, le groupe publie en 1967 un livre, Archigram, Seven Beyond Architecture, où il expose ses intentions : dépasser les conceptions dominantes en matière d'architecture et de planification des villes. Si l'on fait abstraction de la partie critique remettant en cause toutes les idées reçues pour prôner des attitudes mentales neuves, la proposition pratique se limite à la création d'une cité fondée sur une structure uniforme et continue, destinée à s'étendre à l'infini (Plug-in-City : la Ville-Branchement, 1962-1964, un projet de Peter Cook) ; cette structure spatiale supporterait toutes les installations de l'habitat et les moyens de transport les desservant. Le principe n'est pas nouveau : Le Corbusier avait déjà proposé pour Rio de Janeiro un projet de viaduc regroupant les voies rapides et les immeubles (1929). Quant à l'esprit machiniste qui domine l'ouvrage, c'est une constante des utopies futuristes. L'originalité du texte réside d'une part dans la volonté qu'il exprime de concevoir un ensemble ouvert susceptible de prolongement indéfini, d'autre part dans la synthèse tentée entre les deux tendances principales de l'art actuel par la conjonction d'une composition mécanique dans les structures et d'une imagerie pop art dans le décor.

À sa disparition en 1974, le groupe Archigram a réalisé trois projets achevés en 1973 par Dennis Crompton et Ron Herron : une aire de jeu pour enfants à Milton Keynes, une exposition au Commonwealth Institute de Londres et une piscine pour le chanteur Rod Stewart à Ascot. En 1994, une exposition itinérante (Kunsthalle de Vienne, Musée national d’art contemporain-Centre Georges-Pompidou, Paris, notamment), Archigram, une architecture expérimentale 1961-1974, a présenté les projets futuristes et apocalyptique du groupe.

—  Yves BRUAND

Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail, archiviste-paléographe, docteur ès lettres

Classification

Pour citer l’article

Yves BRUAND, « ARCHIGRAM GROUPE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-archigram/