GREAT WESTERN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1838, le Great Western, bateau à vapeur en bois de 1 340 tonneaux, relie Bristol à New York en quinze jours et demi. Il arrive quelques heures après le Sirius (mais ce dernier était parti quelques jours auparavant), premier bateau à traverser l'Atlantique en se servant exclusivement de la vapeur. Conçu par l'ingénieur Isambard Kingdom Brunel, le Great Western comporte deux chaudières associées à des roues à aubes en bois, quatre mâts et des voiles d'appoint ; sans utiliser ses voiles, il se déplace à la vitesse moyenne de 9 nœuds. C'est le premier bateau à vapeur à effectuer des liaisons transatlantiques régulières, embarquant 148 passagers et des marchandises. Brunel est aussi le concepteur du Great Britain (1843), bateau à hélice et muni d'une coque en fer. Le Great Eastern (1858), propulsé à la fois par des roues à aubes et une hélice, est le premier navire à double coque en fer. Si ce dernier n'est pas une réussite commerciale, en raison notamment de sa trop grande taille, il représente surtout une révolution dans sa conception : la complexité du chantier augmente l'importance et le rôle du bureau de dessins, qui devient le coordinateur de la réalisation du navire, source de conflits avec la culture artisanale traditionnelle.

—  Olivier LAVOISY

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Olivier LAVOISY, « GREAT WESTERN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/great-western/