GOÉLETTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un voilier rapide, peu élevé sur l'eau, que les Américains appellent schooner (goéland), deviendra la goélette, ainsi désignée pour la première fois, en 1781, dans un glossaire nautique (dictionnaire de Saverien). Son gréement en voiles auriques à deux ou trois mâts, déterminé par les vents de la côte atlantique des États-Unis, confirme une origine américaine. Bateau de guerre ou de commerce, la goélette deviendra, par ailleurs, un excellent morutier. Elle subsiste encore sous la forme d'un bateau de plaisance.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  GOÉLETTE  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 608 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la marine à voile »  : […] L'ère des Grandes Découvertes avait donné à la marine à voile ses lettres de créance ; l'ère suivante, celle des compétitions pour l'exploration des richesses et la maîtrise des mers, consacre le grand voilier à vocation militaire. Époque du vaisseau par excellence, les xvii e et xviii e  siècles sonnent le glas de la marine à rames qui, dans un ultime éclat, atteint à la perfection du bateau lon […] Lire la suite

NAVIRES - Navires de plaisance

  • Écrit par 
  • Jean-Charles NAHON
  •  • 4 816 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'âge d'or de la voile »  : […] La nécessité de permettre à des voiliers de caractéristiques différentes de s'affronter en régates de manière équitable va conduire à la mise en place de méthodes plus ou moins rationnelles de handicap, appelées règles de jauge. La plus prestigieuse course à la voile, la Coupe de l'America, a été créée en 1851 par le Royal Yacht Squadron. Son nom emprunte celui du premier vainqueur, la goélette […] Lire la suite

TARA, goélette

  • Écrit par 
  • Anna DENIAUD, 
  • Christian SARDET
  •  • 3 739 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « D'« Antarctica » à « Tara » »  : […] En 1989, la goélette Antarctica , nom originel de Tara , sort du chantier de la Société française de constructions navales (S.F.C.N.) à Villeneuve-la-Garenne. C'est alors l'un des plus grands dériveurs polaires jamais construits. Conçu par l'ingénieur Michel Franco et les architectes Luc Bouvet et Olivier Petit, ce voilier pèse 120 tonnes, mesure 36 mètres de longueur, 10 mètres de largeur, et po […] Lire la suite

VOILIERS

  • Écrit par 
  • André MAURIC, 
  • Jean-Charles NAHON
  •  • 5 863 mots
  •  • 12 médias

Autrefois pratiquée par une minorité très restreinte, composée de fanatiques désintéressés ou d'amateurs fortunés, la voile est devenue aujourd'hui une activité très populaire. Elle s'est démocratisée grâce à l'avènement des constructions en série, réalisées en matériaux composites, dont la baisse des coûts de production permet au plus grand nombre d'acquérir le bateau de son choix. L'industrie n […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « GOÉLETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/goelette/