GLOSSOLALIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le don des langues, ou glossolalie (du grec glôssa, « langue », et lalein, « parler »), est un phénomène religieux, de type mystique ou paranormal, qui fait que certaines personnes ont le pouvoir de s'exprimer de manière à être entendues et comprises dans une langue qu'elles n'ont pas apprise ou d'utiliser leur langue propre de telle sorte que les auditeurs en sont subjugués et comme envoûtés.

Ce phénomène, dont l'interprétation est controversée, se rencontre dans certains centres religieux de la Grèce antique et, jusqu'à l'époque présente, dans diverses religions primitives. L'Ancien Testament fait allusion à des discours extatiques de ce genre (I Sam., x, 5-13 ; xix, 18-24 ; II Sam., vi, 13-17 ; I Rois, xx, 35-37).

Dans le christianisme, la glossolalie a eu un rôle important dès le commencement de l'Église et par la suite au sein de différents groupes. La glossolalie est apparue d'abord parmi les disciples de Jésus lors de la Pentecôte : « Ils furent tous emplis par le Saint-Esprit et commencèrent à parler en d'autres langues, suivant les directives de l'Esprit » (Actes, ii, 4). L'apôtre Paul en parle comme d'un don spirituel (I Cor., xii-xiv), qu'il déclare posséder lui-même à un degré exceptionnel (I Cor., xiv, 18). Les Actes (iv, 31 ; viii, 14-17 ; x, 44-48 ; xi, 15-17 ; xix, 1-7) indiquent qu'au début de l'Église chrétienne le phénomène se manifestait chaque fois que se produisait une conversion. Paul a toutefois conseillé d'user de ce don avec modération. L'édification, en tant qu'opposée à la satisfaction personnelle, devint le test de la légitimité de la glossolalie. Dans le cas où la signification des propos émis ne pouvait être découverte, Paul considérait ce don avec suspicion ; il préférait, quant à lui, « prononcer cinq paroles avec [son] esprit, afin d'instruire les autres, plutôt que dix mille paroles dans une langue » (I Cor., xiv, 19).

Ultérieurement, les montanistes, au iie siècle, insistèrent beaucoup sur l'importance du don des l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  GLOSSOLALIE  » est également traité dans :

APOCALYPTIQUE & APOCRYPHE LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean HADOT, 
  • André PAUL
  •  • 9 980 mots

Dans le chapitre « La littérature apocalyptique »  : […] Comme repère originel de l'écriture apocalyptique, il faut placer la destruction du Temple de Jérusalem en 587 avant J.-C. et l' Exil à Babylone. Occasion d'un croisement religieux et culturel aux effets imprescriptibles, l'Exil entraîna une renaissance véritable, caractérisée par le maintien de l'essentiel éthique, voire culturel, d'une religion nationale, celle de Moïse, conservée aussi pure que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litteratures-apocalyptique-et-apocryphe/#i_41834

PENTECÔTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 889 mots

On appelle pentecôtisme ou, en un sens plus restrictif, mouvement de Pentecôte, les groupes religieux, généralement du type de la secte, qui placent au premier rang de leur croyance la conviction que toute vie chrétienne comprend nécessairement une réactualisation des charismes de la primitive Église. Parmi ceux-ci, le baptême du Saint-Esprit (comme au jour de Pentecôte), accompagné du don de par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pentecotisme/#i_41834

RÉVEIL D'AZUZA STREET

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 286 mots

Le Mouvement de sanctification ( Holiness Movement ), né au sein des Églises protestantes des États-Unis à la fin du xix e   siècle, insistait sur le baptême de l'Esprit après la conversion : seule une expérience vécue d'illumination donnait l'assurance du salut. Les signes de cette « nouvelle naissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reveil-d-azuza-street/#i_41834

Pour citer l’article

« GLOSSOLALIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/glossolalie/