VITALI GIOVANNI BATTISTA (1632-1692)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Giovanni Battista Vitali est le principal compositeur italien de musique instrumentale durant la période qui précède Arcangelo Corelli (1653-1713).

Né le 18 février 1632, à Bologne, Giovanni Battista Vitali est élève de Maurizio Cazzati, maître de chapelle de la célèbre église San Petronio de sa ville natale, où il commence à chanter et à jouer du violone (contrebasse de viole) vers 1658. Il devient en 1666 membre de l'Accademia filarmonica de Bologne et est maître de chapelle de San Rosario de cette ville en 1673. Nommé en 1674 vice-maître de chapelle du duc Francesco II d'Este à Modène, il y devient maître de chapelle en 1684. Parmi ses œuvres publiées figurent principalement des sonates en trio, sacrées et profanes, qui occupent une place importante dans l'évolution de cette forme ; il réalise une synthèse entre la rigueur contrapuntique de la sonate d'église (sonata da chiesa) et la liberté mélodique de la sonate de chambre (sonata da camera), et il est l'un des premiers, avec Giuseppe Torelli, à introduire le menuet dans la suite italienne. Selon le musicologue italien Riccardo Allorto, « l'invention thématique est [chez lui] plus lyrique que chez ses prédécesseurs et l'alternance, dans ses sonates, de mouvements rapides et lents obéit plus à des critères expressifs qu'à des habitudes stylistiques ». Il a également composé de nombreuses danses ainsi que des oratorios et des cantates. Un certain nombre de pièces sont conservées sous forme manuscrite dans la Biblioteca estense universitaria de Modène. Giovanni Battista Vitali meurt le 12 octobre 1692, à Bologne.

Son fils Tommaso Antonio Vitali (1663-1745), dit Vitalino, sera dès l'âge de douze ans au service de la famille d'Este à Modène, où il deviendra premier violon. Virtuose et remarquable pédagogue, il formera des violonistes de talent, au premier rang desquels Girolamo Nicolò Laurenti, Luca Antonio Predieri, Jean-Baptiste Senaillé et Evaristo Felice Dall'Abaco, un des maîtres de la sonate baroque. Il a notamment composé nombre de sonates en duo et en trio, influencées par celles de son père et de Corelli. Une célèbre Chaconne en sol mineur, pour violon obligé et basse continue, lui est attribuée, mais il n'est pas certain qu'il en soit l'auteur.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VITALI GIOVANNI BATTISTA - (1632-1692) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-battista-vitali/