LE BRETON GILLES (1500 env.-1553)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du maître maçon parisien Jean Ier Le Breton, qui, vers 1522, travaillait à la chapelle gothique du château de Vincennes, Gilles est aussi le frère de Guillaume et de Jacques Le Breton, constructeurs du château de Villers-Cotterêts (1533). Après avoir travaillé au couvent des Trinitaires de Fontainebleau (1527), il fut chargé, seul semble-t-il, des travaux d'extension du château royal : les adjonctions qui lui sont attribuées témoignent d'un style hybride, passablement retardataire par rapport aux autres constructions de François Ier, comme Chambord ou le château de Madrid. À Fontainebleau toujours, Le Breton édifia, entre 1547 et 1550, les hôtels d'Albon, La Guette et Côme Clausse. On sait enfin, qu'entre 1550 et 1553, il intervint dans la construction du château de Fleury-en-Bière (avant-cour).

—  Robert FOHR

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LE BRETON GILLES (1500 env.-1553)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Brique et pierre

  • Écrit par 
  • Josiane SARTRE
  •  • 4 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épanouissement du style « brique et pierre » à la Renaissance »  : […] 15 28 marque une rupture dans l'histoire de l'architecture polychrome française. À cette date commençaient à Fontainebleau les travaux de l'aile septentrionale de la cour du Cheval blanc : murs de pierre non appareillée couverts d'un enduit et ossature de brique, parti inverse du « brique et pierre », employé pour la première fois à notre connai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-brique-et-pierre/#i_95258

Pour citer l’article

Robert FOHR, « LE BRETON GILLES (1500 env.-1553) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-le-breton/