HEPPLEWHITE GEORGE (mort en 1786)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ébéniste anglais et créateur de meubles dont le nom est associé, outre-Manche, au style néoclassique, qu'il contribua à y développer avec grâce dans le domaine des arts décoratifs.

On sait peu de choses de l'existence de George Hepplewhite, sinon qu'il fut apprenti chez le fabricant de meubles anglais Robert Gillow (1703-1773) à Lancaster, puis ouvrit une boutique sur Redcross Street, à Londres. Hormis un dessin de chaise annoté de sa main (« exécuté avec succès pour le prince de Galles »), aucun indice ne témoigne de la faveur dont il jouissait ; en outre, les registres royaux ne comportent aucune mention de ce meuble. Après sa mort à Londres, en 1786, ses biens furent administrés par sa veuve, Alice, qui continua de gérer son affaire.

La connaissance du style Hepplewhite est essentiellement fondée sur le Guide de l'ébéniste et du tapissier (Cabinet-Maker and Upholsterer's Guide) qui a été publié en 1788, contenant près de trois cents dessins d'ameublements. Les planches de l'ouvrage ne sont pas signées, mais dix dessins signés « Hepplewhite » ou « Heppelwhite » figurent dans le Cabinet-Maker's London Book of Prices paru la même année. Il existe peu d'exemples de meubles réalisés d'après les dessins du Guide, et aucun d'eux ne peut être attribué avec certitude à l'atelier de George Hepplewhite, pas plus qu'on ne saurait certifier que ce dernier était lui-même l'auteur des dessins. Le Guide traduit en termes à la fois simples et élégants le mobilier néoclassique au style plus extravagant conçu par le décorateur Robert Adam (1728-1792).

Simplicité, élégance et utilité caractérisent les dessins du Guide. Nombre de pièces devaient être réalisées en bois satiné (une essence d'origine américaine, de couleur jaune) marqueté, d'autres en acajou, ou avec des décorations japonisantes. Les chaises sont dotées de pieds droits et effilés. Leurs dos prennent la forme d'un blason, d'un cœur ou d'un ovale, ornés [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification

Pour citer l’article

« HEPPLEWHITE GEORGE (mort en 1786) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-hepplewhite/