MORTILLET GABRIEL DE (1821-1898)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le préhistorien français Gabriel de Mortillet fonde en 1864 la première revue préhistorique française : Matériaux pour l'histoire positive et philosophique de l'homme. Entre 1869 et 1872, il établit un cadre chronologique des « époques » du Paléolithique qui servira longtemps de référence aux recherches sur cette période : Chelléen, Acheuléen, Moustérien, Aurignacien, Magdalénien, Robenhausien, horizon des Roseaux, Launacien. Son œuvre principale est le Musée préhistorique, Paris, 1881. Il est aussi le créateur, en 1866, à Neuchâtel, du Congrès de l'Union internationale des sciences pré- et proto-historiques (U.I.S.P.P.), qui se réunit encore de nos jours.

—  Michèle JULIEN

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur du laboratoire d'ethnologie préhistorique du C.N.R.S., U.R.A. 275

Classification

Autres références

«  MORTILLET GABRIEL DE (1821-1898)  » est également traité dans :

ÂGE ET PÉRIODE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 1 958 mots

Dans le chapitre « Grandes classifications »  : […] Toutefois, le temps biblique reste l'ultime référence, et le Déluge, en particulier, constitue l'une des bornes temporelles de référence : peut-on, se demandent les savants, retrouver les restes d'un homme « antédiluvien » ? C'est en ces termes que l'un des fondateurs de la préhistoire, Boucher de Perthes, publie en 1847 et 1857 ses Antiquités celtiques et antédiluviennes , définitivement reconnu […] Lire la suite

MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique

  • Écrit par 
  • Patrick PAILLET
  •  • 934 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un vaste abri naturel »  : […] L'abri est creusé au pied d'une imposante falaise calcaire de 45 mètres de hauteur et de 500 mètres de longueur. Elle est orientée au sud et bénéficie donc d'un exceptionnel ensoleillement. L'abri préhistorique s'étend sur près de 250 mètres de longueur, sur la rive droite de la Vézère et au sortir d'un ample méandre. L'abri est fouillé sans méthode jusqu'en 1865 par E. Lartet et le banquier Henry […] Lire la suite

MÉSOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Michel ORLIAC
  •  • 6 947 mots
  •  • 20 médias

Lorsque John Lubbock créa en 1865 les termes Paléolithique (pierre ancienne) et Néolithique (pierre nouvelle) pour désigner les principales étapes de la préhistoire de l'humanité, il semblait qu'un abîme séparait l'âge du renne de celui de la pierre polie. À partir de 1870, E. Cartailhac et plusieurs autres savants défendirent opiniâtrement la théorie d'un « hiatus » dans l'occupation de l'Europe […] Lire la suite

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La découverte de l’homme de Néandertal et de la race de Cro-Magnon »  : […] C'est en 1857 que Karl Fühlrott, un jeune maître d'école, et Hermann Schaaffhausen de l'université de Bonn, annoncèrent la découverte d'un squelette humain fossile dans une grotte du ravin de Neanderthal près de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). Le demi-siècle suivant verra ainsi, non sans mal, la reconnaissance des premiers groupes d'hominidés, au prix il est vrai d'innombrables polémiqu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michèle JULIEN, « MORTILLET GABRIEL DE - (1821-1898) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-de-mortillet/