MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'abri de la Madeleine s'ouvre au cœur même du Périgord, à Tursac en Dordogne. Il s'agit de l'un des plus vastes et des plus riches gisements paléolithiques connus sous abri. Il offre une importante séquence stratigraphique de la fin de la dernière ère glaciaire. Depuis 1872 et les travaux de Gabriel de Mortillet, la Madeleine constitue le site éponyme de l'ultime époque de la fin du Paléolithique : le « Magdalénien » (environ 18000-12000 av. J.-C.). Plus tard, les subdivisions du Magdalénien supérieur établis par Henri Breuil se fonderont sur la séquence stratigraphique mise au jour et interprétée par Denis Peyrony entre 1910 et 1913.

Le site est découvert en 1863 par Édouard Lartet. À cette époque l'ancienneté de l'homme et sa contemporanéité avec certaines espèces animales disparues font encore l'objet d'âpres débats dans le monde académique. La découverte en 1864 d'une défense d'ivoire ornée d'un mammouth soigneusement gravé va constituer une preuve décisive de cette ancienneté.

Mammouth gravé sur ivoire

Mammouth gravé sur ivoire

Photographie

Mammouth gravé sur l'ivoire d'une défense de mammouth. Longueur : 24,8 cm, large : 10,6 cm, épaisseur : 1,8 cm. Magdalénien (env. 18000-12000 av. J.-C.). Abri de La Madeleine (Tursac, Dordogne). 

Crédits : P. Paillet, Collections Muséum national d'Histoire naturelle

Afficher


Médias de l’article

Mammouth gravé sur ivoire

Mammouth gravé sur ivoire
Crédits : P. Paillet, Collections Muséum national d'Histoire naturelle

photographie

Relevé du mammouth gravé de la Madeleine

Relevé du mammouth gravé de la Madeleine
Crédits : P. Paillet

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en préhistoire, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle, Paris

Classification


Autres références

«  MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique  » est également traité dans :

ABRI-SOUS-ROCHE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse BOINAIS
  •  • 625 mots

Parmi les divers types de gisements préhistoriques, les abris-sous-roche, sites d'habitat installés au pied des falaises et simplement protégés par un surplomb rocheux, sont extrêmement nombreux dans toutes les régions du globe, non seulement en Europe, notamment dans la région dite franco-cantabrique, mais également en Afrique et en Amérique, là où de telles structures naturelles ont existé. Cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abri-sous-roche/#i_32490

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick PAILLET, « MADELEINE ABRI DE LA, site préhistorique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abri-de-la-madeleine-site-prehistorique/