SUGGESTION, psychologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Est suggestion toute idée, toute parole, toute impression qui agit sur le psychisme du sujet et se transforme en acte. Les travaux d'Hippolyte Bernheim (1837-1919), médecin chef de file de l'école de Nancy, sur la suggestion ont d'abord pour enjeu de dégager la question de son apparence mystique et de tout ce qui pourrait faire concevoir la suggestion comme un phénomène « merveilleux ». Bernheim rejette le magnétisme animal de l'Autrichien Franz A. Mesmer (1734-1815), doctrine inspirée par la philosophie et la théosophie des xvie et xviie siècles, d'après laquelle les corps célestes exercent une influence sur les corps animés, en particulier sur le système nerveux, par l'intermédiaire d'un fluide remplissant tout l'univers et qu'il suffirait de diriger ; Mesmer, après avoir utilisé les aimants, invoquera l'effet d'un fluide propre au thérapeute et recourra à ce magnétisme comme instrument de guérison. Mais Bernheim se démarque également de l'hypnotisme de l'Écossais James Braid (1795-1860), dont la méthode consiste à placer le patient dans un état de sommeil spécial, dit hypnotique, dans lequel on peut observer des phénomènes d'anesthésie, d'hallucinabilité et de suggestibilité. Bernheim s'oppose enfin à l'école de la Salpêtrière et notamment à Charcot (1825-1895) à qui il reproche de se servir de l'hypnose pour provoquer expérimentalement l'apparition des symptômes hystériques et démontrer par là sa théorie.

Selon Bernheim, les phénomènes de suggestion ne sont fonction ni d'un état magnétique ni d'un état hypnotique ou de sommeil provoqué ; ils sont fonction d'une propriété physiologique du cerveau, la suggestibilité, c'est-à-dire l'aptitude du cerveau à recevoir ou à évoquer des idées et sa tendance à les réaliser. On voit par là que les phénomènes de suggestion sont pour ainsi dire banalisés ; ils apparaissent comme des phénomènes normaux présents dans tout comportement humain. Certes, la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : D.E.A. de philosophie, professeur certifié de philosophie à l'École normale de l'Oise, Beauvais

Classification


Autres références

«  SUGGESTION, psychologie  » est également traité dans :

BERNHEIM HIPPOLYTE (1840-1919)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 422 mots

Médecin français, fondateur de l'école dite de Nancy qui se rendit célèbre par l'étude des phénomènes de suggestion et d'hypnotisme. Né à Mulhouse, Bernheim fit ses études secondaires et supérieures à Strasbourg. Reçu docteur en médecine en 1867, pour une thèse sur la myocardite aiguë, il devient professeur agrégé de clinique médicale en 1868, avec une thèse sur les fièvres typhiques. Après la gue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte-bernheim/#i_97128

FARIA JOSÉ CUSTODIO DE, dit L'ABBÉ FARIA (1755 env.-1819)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 358 mots

Prêtre, professeur de philosophie et magnétiseur, élève de Franz Mesmer. D'origine portugaise, Faria est né à Goa (Inde). Après un doctorat en théologie à Rome, il s'installe à Paris en 1788. Il participe de façon assez obscure à la Révolution française et se retrouve, sous l'Empire, professeur de philosophie au lycée de Marseille. En 1812, il est arrêté par la police impériale comme adepte de Bab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jose-custodio-de-faria/#i_97128

HYPNOSE

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 3 523 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les théories en présence »  : […] Les théories sur l'hypnose se répartissent en trois tendances, inspirées respectivement par la physiologie, la psychologie expérimentale et la psychanalyse. Les théories physiologiques sont centrées sur les rapports entre le sommeil et l'hypnose considérée par les pavloviens comme un sommeil partiel. Dans le sommeil normal, l'écorce cérébrale est inhibée, mais cette inhibition laisse pourtant sub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypnose/#i_97128

HYSTÉRIE

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 597 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Charcot, Babinski, Janet »  : […] Tandis que s'affrontent dans les deux premiers tiers du xix e  siècle tenants de l'organogenèse de l'hystérie (Griesinger) et partisans de sa psychogenèse (Pinel, Carter, Feuchtersleben), un autre courant de recherches et d'idées va se développer parallèlement, celui du magnétisme. Là aussi s'affrontent un courant organiciste (qui soutient la thé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterie/#i_97128

LIÉBEAULT AUGUSTE AMBROISE (1823-1904)

  • Écrit par 
  • Léon CHERTOK
  •  • 467 mots

Médecin français, Auguste Ambroise Liébeault s'est occupé toute sa vie de l'hypnose expérimentale. Né à Favières, (en Lorraine), dans une famille paysanne, et destiné à la prêtrise par ses parents, il quitte le séminaire à l'âge de vingt et un ans pour entreprendre des études médicales à Strasbourg. Il s'intéresse, dès cette époque, au « magnétisme animal », mais ses maîtres le dissuadent de persé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-ambroise-liebeault/#i_97128

PLACEBO

  • Écrit par 
  • Francis MARTENS
  •  • 1 225 mots

Produit sans activité pharmacologique mais présenté de façon identique au produit actif, ce qui permet de tester la validité de ce dernier dans un essai thérapeutique. Il n'est pas rare qu'un malade se voie soulagé de ses douleurs ou bénéficie d'un sommeil réparateur après avoir pris un comprimé de sucre, de lactose, voire de mie de pain, prescrit par un soignant et revêtu, pour la circonstance, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/placebo/#i_97128

PSYCHOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Daniel WIDLÖCHER
  •  • 5 133 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Méthodes préanalytiques et méthodes psychanalytiques »  : […] Les techniques préanalytiques, en effet, ont subsisté et se sont renouvelées, telle l'hypnose, qui n'a jamais été complètement abandonnée et a même connu un certain regain. On rapprochera de cette méthode d'autres procédés visant à placer le malade dans un état comparable, ainsi la narco-analyse qui utilise les effets hypnogènes des barbituriques, et le « training autogène » de Schultz, qui indui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychotherapie/#i_97128

Pour citer l’article

Sophie SPITZ, « SUGGESTION, psychologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/suggestion-psychologie/