HORVAT FRANK (1928-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une famille réfugiée de la Mitteleuropa – son père Karl Horvat est un médecin hongrois, sa mère Adèle Edelstein est une psychanalyste viennoise –, le photographe Frank Horvat est né le 28 avril 1928 à Abbazia, petite ville de la côte adriatique, alors italienne après avoir été austro-hongroise, aujourd'hui croate sous le nom d'Opatija. Adolescent, il fréquente le lycée de Lugano, puis il suit des cours de dessin à l'Accademia di Brera à Milan. Doutant de ses capacités pour les beaux-arts et la littérature (Frank Horvat renonce d'ailleurs à une vocation d'écrivain), il embrasse – avec un succès foudroyant – la profession de photoreporter. Encouragé, il se rend à Paris en 1951, et se lie aux photographes de l'agence Magnum : Robert Capa, Chim, Werner Bischof et bien sûr Henri Cartier-Bresson, qui lui conseille de troquer son Rolleiflex pour un Leica : « On ne porte pas ses yeux sur son ventre », assène le maître de « l'instant décisif ». En fait, le 24 × 36 convient beaucoup mieux au tempérament et au style personnel d'Horvat. Mais le reportage lui sert de révélateur : il ne cessera désormais de « bourlinguer », répondant à l'appel d'un irrévocable « ailleurs ».

En 1952, il s'embarque sur un cargo pour Karachi, et parcourt, pendant deux ans, le Pakistan et l'Inde, « voyageant en troisième classe, confie-t-il, portant ma nourriture à la bouche avec les doigts, apprenant des rudiments de hindi et d'ourdou. Tout ce que je voyais me donnait envie de photographier, mais ce qui m'enchantait par-dessus tout étaient les dépaysements dans le temps : dans la cohue du bazaar de Lahore, sur un tonga traîné par un petit cheval blanc, je me sentais comme un pukkah sahib du temps de Kipling ; les flagellants chiites du muharram me ramenaient au Moyen Âge ; et les danseuses de barata-natyam, dans les temples du Sud, me faisaient rêver d'accueils comme les servantes d'Astarté en réservaient, paraît-il, aux voyageurs antiques... ».

Ses reportages (séries consacrées à Vinoba Bhave, un maître spirituel prêchant la non-violence, à la c [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : historienne de la photographie, département de la recherche bibliographique, Bibliothèque nationale de France

Classification

Pour citer l’article

Elvire PEREGO, « HORVAT FRANK (1928-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-horvat/