CACHIN FRANÇOISE (1936-2011)

Françoise Cachin est l'une des plus éminentes figures du monde des musées de la seconde moitié du xxe siècle. Née avec le Front populaire, elle était à la fois la petite-fille du peintre postimpressionniste Paul Signac et de Marcel Cachin, directeur du quotidien L'Humanité et membre fondateur du Parti communiste français en 1920. Bien qu'elle ne l'ait pas connu, c'est d'évidence le premier qui marqua le plus son parcours intellectuel et professionnel.

Après des études à l'Institut d'art et d'archéologie sous la houlette d'André Chastel et d'André Fermigier, et une thèse sur Félix Fénéon et l'impressionnisme, Françoise Cachin devient conservateur des Musées nationaux en 1967. Elle fait un stage au musée de l'Orangerie avant d'entrer en 1969 au Musée national d'art moderne – installé alors au Palais de Tōkyō puis au Centre Georges-Pompidou en 1977 –, où elle dirige le centre de documentation. Il lui arrivait de rappeler que, grâce au dispositif des préemptions en douane institué en 1941 (aboli fin 1992 dans le cadre du marché unique), elle contribua beaucoup, à cette époque, à l'enrichissement d'une des plus belles collections d'art moderne au monde.

À partir de 1978, Françoise Cachin travaille avec l'équipe de Michel Laclotte sur le projet du futur musée d'Orsay, musée de l'art de la seconde moitié du xixe et du tout début du xxe siècle, dont elle sera le premier directeur, de 1986 à 1994. Elle assoira le rayonnement international de cet établissement en développant sa politique d'acquisitions et en lui donnant une programmation culturelle de très haut niveau. Dès cette époque, elle intervient également dans le débat relatif à la taxation des œuvres d'art dans le calcul de l'impôt sur la fortune. En 1992-1993, elle négocie avec Richard Glanton, président de la Fondation Barnes (Merion, Pennsylvanie), la venue à Paris de quatre-vingt-trois chefs-d'œuvre de cette collection, dans le cadre d'une tournée mondiale destinée à lever des fonds pour les travaux de rénovation de la f [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  CACHIN FRANÇOISE (1936-2011)  » est également traité dans :

ORSAY MUSÉE D', Paris

  • Écrit par 
  • Stéphane GUÉGAN
  •  • 1 231 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Une aventure du regard » »  : […] Françoise Cachin, premier directeur du musée d’Orsay de 1986 à 1994, lui avait donné son impulsion décisive en développant sa politique d’acquisitions et son rayonnement international. Henri Loyrette, directeur de 1994 à 2001, mettait en place des expositions consacrées aux impressionnistes et aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-d-orsay-paris/#i_54269

Pour citer l’article

Robert FOHR, « CACHIN FRANÇOISE - (1936-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-cachin/