ZEFFIRELLI FRANCO (1923- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réalisateur italien, scénographe et producteur d'opéra, de théâtre, de cinéma et de télévision, né le 12 février 1923 à Florence.

Durant ses études d'architecture à Florence, Franco Zeffirelli, de son vrai nom Gianfranco Corsi, se lance dans le théâtre en intégrant la troupe de l'université. Forcé d'interrompre ses études par l'occupation allemande, il rejoint les partisans. Une fois la guerre terminée, il part à Rome pour faire carrière dans le théâtre.

En 1946, Zeffirelli rejoint la troupe de Visconti, Morelli-Stoppa, comme comédien et metteur en scène. Après avoir travaillé avec Visconti, notamment sur La terra trema (1948, La terre tremble), Zeffirelli se concentre sur la scénographie. Sa première grande commande pour un opéra est une production (1952-1953) de L'Italiana in Algeri (L'Italienne à Alger) de Rossini pour la Scala de Milan. Zeffirelli travaille ensuite sur de nombreux autres opéras, dont La Traviata, Lucia di Lammermoor, La Bohème, Tosca, Falstaff et Carmen, et de multiples pièces de théâtre des années 1950 jusqu'au début du xxie siècle.

Célèbre pour son sens du détail, Zeffirelli se lance également dans la réalisation cinématographique. Parmi ses principaux longs-métrages figurent trois adaptations de Shakespeare : The Taming of the Shrew (1967, La Mégère apprivoisée), production à gros budget qui présente Richard Burton au côté de son épouse d'alors, Elizabeth Taylor, Romeo and Juliet (1968, Roméo et Juliette), pour lequel il innove en choisissant des adolescents pour incarner les rôles-titres, et Hamlet (1990), dont il confie la tête d'affiche à Mel Gibson. Parmi sa filmographie plus tardive, citons Jane Eyre (1996, Jane Eyre), Tea with Mussolini (1999, Un Thé avec Mussolini) et Callas Forever (2002) et Tre Fratelli (2005). Zeffirelli continue également à porter au grand écran des opéras, comme I Pagliacci (1981), Cavalleria rusticana (1982) et Otello (1986), assumant souvent plusieurs casquettes à la fois, notamment celles de directeur artistique et de costumier.

La Traviata, de F. Zeffirelli d'après G. Verdi

La Traviata, de F. Zeffirelli d'après G. Verdi

photographie

La soprano Teresa Stratas interprète le rôle de Violetta dans La Traviata (1982), le film de Franco Zeffirelli, inspiré de l'opéra de Giuseppe Verdi. Dans sa mise en scène, le réalisateur accentue la lourdeur des décors propre au XIXe siècle. 

Crédits : F. Cevallos/ Sygma/ Corbis

Afficher

—  Universalis

Classification


Autres références

«  ZEFFIRELLI FRANCO (1923- )  » est également traité dans :

CINÉMA ET OPÉRA

  • Écrit par 
  • Jean-Christophe FERRARI
  •  • 3 255 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le film-opéra »  : […] Avec la réussite artistique et commerciale de La Flûte enchantée d' Ingmar Bergman , l'année 1975 marque une étape importante de l'histoire de la représentation de l'opéra au cinéma. Avec ce film, tourné dans le Théâtre du château royal de Drottningholm, près de Stockholm, Bergman crée en effet une forme cinématographique nouvelle où l'image et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-et-opera/#i_50516

Pour citer l’article

« ZEFFIRELLI FRANCO (1923- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-zeffirelli/