FRANCEL'année politique 1999

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La guerre du Kosovo

Le retour de Jean-Pierre Chevènement, au début du mois de janvier 1999, après quatre mois d'hospitalisation puis de convalescence, ne passe pas inaperçu. Le ministre de l'Intérieur polémique avec Daniel Cohn-Bendit, mais aussi avec sa collègue Élizabeth Guigou, garde des Sceaux, à propos des mesures à prendre envers les mineurs délinquants. Le Premier ministre arbitre finalement en faveur de celle-ci et du projet de centres de rétention « ouverts » qu'elle défend.

Jean-Pierre Chevènement aura vite une nouvelle occasion de se distinguer lorsque débute l'intervention militaire de l'O.T.A.N. au Kosovo, le 24 mars 1999. Les bombardements sur la Serbie manqueront un moment de mettre à mal la majorité. Alors que les deux têtes de l'exécutif se trouvent sur ce plan en totale harmonie, des fissures apparaissent à gauche. Le P.C. exprime sa désapprobation et les ministres communistes officialisent leur désaccord en Conseil des ministres. C'est aussi dans cette enceinte que Jean-Pierre Chevènement fait valoir son hostilité. Il ne pousse cependant pas celle-ci jusqu'à la démission, comme pendant la guerre du Golfe. De même les communistes rentrent-ils assez vite dans le rang. Et c'est dans une relative indifférence des acteurs politiques français, alors que la campagne des européennes bat son plein, que la Serbie acceptera en juin son retrait du Kosovo.

Nommé le 1er juillet haut-commissaire de l'O.N.U. dans cette province, Bernard Kouchner quitte le gouvernement. Une proche de Martine Aubry, Dominique Gillot, lui succède au secrétariat à la Santé ; tandis que le radical de gauche François Huwart remplace Jacques Dondoux au commerce extérieur.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

1er-30 août 2001 France. Assassinat du chef nationaliste corse François Santoni

Le 1er, le F.L.N.C. revendique sept attentats mineurs commis en Corse depuis mars, mais pas les plasticages visant une caserne de C.R.S., à Furiani, et une caserne de gendarmerie, à Borgo, les 6 et 23 juillet, ni l'envoi de colis piégés, le 26, à deux avocats nationalistes, Marie-Hélène Mattei et Jean-Guy Talamoni, chef de file de Corsica Nazione et principal négociateur du « processus de Matignon » sur le futur statut de l'île. […] Lire la suite

3-16 mars 2000 France. Annonce de baisses d'impôts supplémentaires

100 du produit intérieur brut en 1999, le gouvernement promet de nouvelles baisses d'impôts. Toutefois, certains dirigeants socialistes proposent d'affecter le surplus fiscal à de nouvelles dépenses, notamment en faveur de l'emploi, tandis que la Banque de France et le Medef préconisent de s'en servir pour réduire le déficit budgétaire. Le 16, invité du journal de T. […] Lire la suite

20 janvier 2000 France. Annonce d'une forte baisse des impôts

Le gouvernement arrête un « programme triennal de finances publiques » qui prévoit une baisse de 120 milliards de francs des prélèvements obligatoires pour les années 2001 à 2003. Ce programme est transmis chaque année à la Commission européenne par les membres de l'Union économique et monétaire, en application du pacte de stabilité qui les lie. Ce tournant dans la politique fiscale du gouvernement vise à ramener le taux des prélèvements obligatoires à son niveau de 1995. […] Lire la suite

9-24 février 1999 France. Ouverture du procès de l'affaire du sang contaminé

Le 9, le procès de Laurent Fabius, ancien Premier ministre, de Georgina Dufoix, ancien ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, et d'Edmond Hervé, ancien secrétaire d'État à la Santé, mis en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du sang contaminé, débute devant la Cour de justice de la République (C.J.R.). Créée en juillet 1993 en remplacement de la Haute Cour de justice, celle-ci est composée de trois magistrats du siège membres de la Cour de cassation, dont l'un préside la C. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bruno DIVE, « FRANCE - L'année politique 1999 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1999/