Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FOURMI

Insecte de petite taille, social, vivant dans le monde entier, des régions froides aux zones tropicales.

Classe : Insectes ; ordre : Hyménoptères ; familles : Formicidés, Myrmicidés.

Fourmis champignonnistes - crédits : Bryan Mullennix/ The Image Bank/ Getty Images

Fourmis champignonnistes

Les fourmis, représentées par quelque 9 500 espèces connues, sont organisées en sociétés supérieures comportant plusieurs castes : des ouvrières, nombreuses (de 2 à 3 millions au plus), femelles adultes stériles sans ailes ; une ou plusieurs reines, de taille et de longévité supérieures, seules pondeuses ; et des mâles. Reines vierges et mâles ne sont produits qu'à la période de reproduction, une fois par an : ce sont les sexués ailés (le plus souvent) qui quittent la colonie pour le vol nuptial. Les mâles meurent peu après l'accouplement ; les jeunes reines fécondées quant à elles, fondent généralement seules une nouvelle colonie. Les premières ouvrières adultes écloses prennent ensuite en charge tout l'entretien. Elles sont préposées aux soins du couvain (larves vermiformes apodes et nymphes) et à l'approvisionnement. Elles construisent le nid, ou fourmilière, parfois de grande taille : par exemple, celui des fourmis champignonnistes Atta couvre plusieurs dizaines de mètres cubes sous terre. La défense de la colonie peut être assurée par des ouvrières spécialisées, les soldats, qui présentent des mandibules très développées.

Les régimes alimentaires des fourmis sont très variés. Lors de leurs « raids » formés de millions d'ouvrières, les fourmis légionnaires, magnans africains ou Eciton américaines, attaquent tous les animaux (essentiellement des insectes) qui n'ont pu fuir. Les Atta cultivent sur des lits de feuilles des champignons pour s’alimenter. D'autres espèces protègent des pucerons pour récolter leur excrétion sucrée, le miellat, dont les fourmis se nourrissent. Des pistes odorantes indiquent aux congénères une source de nourriture. Les fourmis ont développé des signaux chimiques de communication diversifiés, les phéromones, qui règlent toute la vie du groupe et la coordination des tâches.

Par leur nombre et leur diversité, les fourmis exercent un rôle écologique important : ce sont les principaux prédateurs des insectes et des araignées, elles assurent la dispersion de nombreuses espèces végétales, remuent et aèrent de grandes quantités de terre, activité essentielle pour l'équilibre des écosystèmes terrestres.

— Catherine BLAIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Catherine BLAIS. FOURMI [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Fourmis champignonnistes - crédits : Bryan Mullennix/ The Image Bank/ Getty Images

Fourmis champignonnistes

Autres références

  • COMPORTEMENT ANIMAL - Communication animale

    • Écrit par
    • 4 010 mots
    • 7 médias
    ...ouvrières deviendront butineuses plus tôt. Les abeilles émettent également des phéromones d'alarme, en cas d'attaque par un prédateur, par exemple. Les fourmis communiquent aussi beaucoup par phéromones. Une fourmi ayant trouvé de la nourriture laisse ainsi, lors de son retour vers la fourmilière, une...
  • CONSTRUCTIONS ANIMALES

    • Écrit par
    • 7 164 mots
    • 7 médias
    Les fourmis ne font pas des constructions aussi compliquées que les termites, tout au moins dans nos régions. Car dans l'Amérique subtropicale les fourmis champignonnistes du genre Atta par exemple, construisent d'immenses édifices souterrains, où figure même la cavité la plus grande jamais forée...
  • ÉPIGÉNÉTIQUE

    • Écrit par , et
    • 5 994 mots
    • 4 médias
    ...manière surprenante, des chercheurs ont montré qu’il était possible de « reprogrammer » non plus une cellule, mais le comportement d’un individu, une fourmi, en modifiant son épigénome. Comme chez les abeilles, les fourmis d’une colonie descendent toutes d’une reine. Les fourmis soldats et les fourmis...
  • ÉQUATORIAL MILIEU

    • Écrit par , et
    • 6 377 mots
    • 5 médias
    ...réciproque ne s'arrêtent pas à la pollinisation et à la dispersion des graines. Beaucoup de végétaux – dits alors myrmécophyles – vivent en symbiose avec des fourmis, insectes abondants sous les tropiques et souvent très utiles du fait de leur agressivité. Cette association est à bénéfice réciproque : le végétal,...
  • Afficher les 11 références