FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contexte et histoire

Si le mot crowdfunding, issu du néologisme crowdsourcing, a fait son apparition au milieu des années 2000, le concept tire ses origines de pratiques existant depuis des décennies, voire des siècles.

Le crowdfunding avant le crowdfunding

L’une des premières opérations de financement participatif connues remonte à 1713, lorsque le poète anglais Alexander Pope lance une souscription publique pour traduire LIliade en anglais. Quelques décennies plus tard, Wolfgang Amadeus Mozart s’approprie le procédé et, dans le but de venir jouer ses nouvelles œuvres à Vienne, propose au public de le soutenir financièrement. Au xixe siècle, la réalisation de la statue de la Liberté à New York est en partie financée par quelques riches mécènes et près de 120 000 donateurs anonymes, qui en permettent la construction. Cette énorme collecte de dons est initiée par Joseph Pulitzer, fondateur du prix du même nom, qui en 1885 fait appel à la générosité publique dans les pages de son journal, The New York World, et récolte ainsi plus de 100 000 dollars de dons en moins de cinq mois.

Autre exemple marquant de financement participatif, cette fois dans l’industrie du cinéma : à la fin des années 1950, le réalisateur américain John Cassavetes lance un appel aux auditeurs d’une radio locale : « Financez un film qui vous ressemble ». Il ajoute qu’il lui sera possible de réaliser un film totalement indépendant, libre des contraintes commerciales imposées par les studios, si chaque auditeur lui envoie un dollar. Le lendemain, Cassavetes reçoit 2 000 billets de 1 dollar. À l’automne 1958, il lance ainsi le tournage d’un film, Shadows, dont le scénario n’était même pas écrit au moment de la souscription.

Les pionniers à l’heure d’Internet

C’est à partir de l’apparition d’Internet, au milieu des années 1990, que l’usage du crowdfunding s’impose progressivement jusqu’à devenir, en moins de deux décennies, un mode de financement fréquemment utilisé.

Quelques précurseurs participent à cette expansion de manière significative. En 1997, à leur propre initiative, les fans américains du groupe de rock anglais Marillion lancent une campagne de financement participatif pour permettre une tournée du groupe aux États-Unis. 47 000 dollars sont alors recueillis. Comprenant l’opportunité du procédé, le groupe propose à ses fans de pré-financer leur album suivant, en amont de son enregistrement. En 2001, 12 500 fans financent ainsi l’album Anoraknophobia, selon un principe de don contre don. Par la suite, Marillion recourt à plusieurs reprises à ce système pour financer ses albums.

Créé en 2001 et lancé en 2003 pour permettre aux artistes de produire des albums grâce aux dons de leurs fans, le site américain ArtistShare est considéré comme la première plate-forme de crowdfunding. Début 2010, quelques mois avant l’essor des premières plates-formes de crowdfunding en France, le producteur de films pornographiques Marc Dorcel lance un système de souscriptions amélioré pour financer le tournage de son film Mademoiselle de Paris. En soixante-dix-huit heures, 85 000 euros sont récoltés et 600 « co-producteurs » sont enregistrés. Les participations les plus généreuses donnent droit à des contreparties spéciales : accès au tournage, production d’une scène ou partage des recettes… L’opération connaît un succès médiatique retentissant et contribue à populariser le principe du crowdfunding.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING  » est également traité dans :

INDE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Amandine D'AZEVEDO, 
  • Charles TESSON
  •  • 6 967 mots

Dans le chapitre « Le retour en force de Bollywood »  : […] La lente érosion d’un cinéma indépendant régional, toujours enfermé dans les mêmes sujets (système des castes, condition de la femme) et coulé dans un moule esthétique quelque peu figé à destination des festivals, a provoqué indirectement le retour au premier plan du film musical commercial. Pour cela, Bollywood a dû réagir et changer de formule, afin d’endiguer le succès croissant du cinéma améri […] Lire la suite

PHOTOGRAPHIE DE PRESSE

  • Écrit par 
  • Alain LE BACQUER, 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 4 791 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « D'autres formes de narration »  : […] La notion de photojournalisme 2.0 est née avec l'avènement des médias en ligne dans les années 2000. Les sites de presse en ligne, qu'ils soient rattachés à un titre papier (Liberation.fr, lemonde.fr, le nouvelobs.com ou lexpress.fr) ou bien d'abord pure player (créés initialement uniquement sur support numérique comme Mediapart, Rue89 ou Bakchih), utilisent la photo et la vidéo comme des moyens […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Charles DUFEU, « FINANCEMENT PARTICIPATIF ou CROWDFUNDING », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/financement-participatif-crowdfunding/